Enerzine

La Vallée d’Arce comprendra à terme 30 MW d’éolien

Partagez l'article

Enel Green Power, filiale du Groupe italien Enel, a procédé hier à la mise en production de 18 MW d’origine éolienne, regroupant 9 éoliennes sur le site de la Vallée d’Arce dans le département de l’Aube, en région Champagne-Ardenne.

L’installation de six éoliennes de 2 MW au « Nouret » (12 MW) et trois autres de 2 MW au « Noyer » (6 MW) portent la capacité totale d’origine éolienne en France à plus de 56 MW. Avec la mise en service de ces nouvelles éoliennes, les 2 parcs éoliens produiront plus de 47 millions de kWh par an, assez pour répondre aux besoins de plus de 14 000 ménages, équivalents à plus de 50 % des habitants de Troyes. Autrement dit, cette production d’énergie évitera 38 000 tonnes d’émissions de CO2.

Le Nouret et Le Noyer font partie d’un projet plus large, le parc éolien de la « Vallée d’Arce », qui atteindra une capacité installée de 30 MW avec l’entrée en service d’un troisième parc à La Druine (12 MW), programmée vers la fin d’année.

Ces projets en Champagne-Ardenne s’ajoutent au 10 MW éolien du site de “Beauséjour” en Loire-Atlantique et au 12 MW des « Eparmonts » en Haute-Marne, qui ont été récemment démarrés ainsi qu’aux autres parcs éoliens en exploitation depuis plusieurs mois.

Accéder aux cartes thermographiques à Montpellier

[Parcs de la Vallée d’Arce]


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "La Vallée d’Arce comprendra à terme 30 MW d’éolien"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    renewable
    Invité

    Très bonne nouvelle, cette région est bien ventée et son paysage s’y prête plutôt bien!

    Nature
    Invité

    Un groupe de machines produisant de l’électricité se nomme  « centrale ».

    serge23
    Invité

    Vivement que toutes nos campagnes soient bien industrialisées par ces magnifiques machines que l’on appelle des éoliennes. Ainsi nous aurons enfin normalisé nos paysages et les débats stériles autour de la beauté n’auront plus lieu d’être. Vive la sur-beauté que nous contruise les industriel sdu vent!

    wpDiscuz