L’Allemagne finance la recherche sur les batteries

A l’occasion du congrès sur l’innovation qui s’est tenu le 5 novembre 2007 à Berlin et qui a célébré le premier anniversaire du lancement de la stratégie Hightech du gouvernement fédéral allemand, Mme Annette Schavan, Ministre fédérale de l’enseignement et de la recherche, a annoncé la création d’une alliance sur l’innovation pour la recherche sur les batteries ions-lithium.

L’objectif de cette alliance est le développement de batteries de nouvelle génération : plus performantes mais tout aussi fiables, moins onéreuses et plus légères.

Ces batteries représentent une condition essentielle pour le développement des énergies renouvelables, par exemple pour le stockage temporaire de l’énergie au sein des éoliennes ou encore pour la mise en place de technologies de propulsion efficaces pour les moteurs hybrides et électriques au sein des véhicules.

Dans le cadre de cette "Innovationsallianz LIB 2015" -Alliance pour l’innovation Lithium Ionen Batterie LIB 2015-, le BMBF a prévu de soutenir la recherche à hauteur de 60 millions d’euros sur les 4 prochaines années.

En même temps, les cinq grands groupes industriels : BASF, BOSCH, EVONIK, LiTec et Volkswagen ont formé un consortium prévoyant une participation financière totale de 360 millions d’euros. Ainsi, pour chaque euro engagé par le BMBF, s’ajoutent cinq euros provenant des investisseurs privés.

"L’objectif est de réunir et de concentrer les compétences isolées et de constituer des partenariats réussis entre les différents acteurs du domaine", s’est exprimé Mme Schavan. "L’Allemagne ne pourra acquérir une place de leader international dans ces technologies de pointe que grâce à un travail commun en R&D."

 
BE Allemagne numéro 360 (8/11/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51749.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz