Le médiateur de l’énergie veut plus de compétences

Le médiateur national de l’énergie Denis Merville souhaite un élargissement de ses domaines de compétence. Il demande notamment de pouvoir prendre en charge les plaintes émanant d’industriels, et celles concernant les pratiques commerciales dites de vente forcée.

A l’occasion de la présentation de ses voeux mardi 27 janvier, le médiateur de l’énergie a indiqué que 91% des saisines reçues émanaient de clients particuliers, dont 90% concernaient GDF-Suez et EDF. 1 324 saisines ont été traitées en 2008, qui ont abouties à 60 recommandations.

Le médiateur souhaiterait pouvoir prendre en charge les réclamations des industriels (10% des saisines), les pratiques commerciales (ventes forcées), ainsi que les demandes relatives au raccordement au réseau.

Institué le 7 décembre 2006, le médiateur de l’énergie est chargé de traiter les litiges des consommateurs de l’énergie et formule des recommandations.Il est nommé pour 6 ans.

Voir en ligne : le site du médiateur de l’énergie

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le médiateur de l’énergie veut plus de compétences"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

La loi de 2000 a crée la CRE (Commission de Régulation de l’énergie) qui était précisemment chargée de cette mission. On a inventé ce poste pour un élu en mal de fonction honorifique. Arrêtons de donner des moyens qui ne correspondent à aucune nécessité réelle.

wpDiscuz