L’Ecosse veut 100% d’électricité renouvelable en 2020

Le gouvernement écossais a décidé de relever à 100% son objectif de production d’électricité renouvelable pour 2020 ! Le Premier Ministre Alex Salmond s’est engagé à aller « encore plus vite et plus loin » pour conforter le statut de leader des énergies vertes en Europe de l’Ecosse.

Il a ainsi officiellement lancé le nouvel objectif pour 2020, lors de la récente édition d’All Energy, première conférence et exposition sur les énergies renouvelables au Royaume-Uni.

« Le rythme de développement s’est tellement accéléré que nous avons déjà dépassé notre objectif pour 2011, et nous pouvons donc désormais nous engager à produire 100 % de la demande écossaise en électricité à partir de ressources renouvelables d’ici à 2020. D’ici là, nous entendons produire le double des besoins en électricité de l’Ecosse, un peu plus de la moitié à partir de ressources renouvelables et un peu moins de la moitié à partir d’autres énergies conventionnelles » a t’il déclaré.

Et d’ajouter : « Nous exporterons ainsi autant d’électricité que nous en consommons. Nous continuerons donc à collaborer avec l’industrie et les gouvernements au niveau local, britannique et européen afin de poursuivre sur cette lancée. Nous allons désormais aller plus loin et plus vite pour consolider notre rang de leader des énergies vertes en Europe. »

Anne MacColl, Directrice Générale de Scottish Development International a quant-à elle déclaré : « L’industrie de l’éolien offshore en Ecosse est une composante clé de la croissance future. Elle bénéficie de ressources naturelles inégalées, d’un environnement économique concurrentiel, d’une recherche universitaire et industrielle d’envergure mondiale ainsi que d’une vaste expérience de l’exploration pétrolière et gazière offshore. »

A cette occasion, un nouveau portail dédié à l’éolien offshore destiné aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers a été lancé. Il a été conçu en concertation avec l’industrie et d’autres partenaires clés du secteur public.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "L’Ecosse veut 100% d’électricité renouvelable en 2020"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Raymond84
Invité

Les nucléocrates pretendent que l’éolien n’est pas rentable et les écossais se préparent à exporter de l’électricité éolienne cherchez l’erreur? C’est soit disant trop cher! Rappel la France a le 2eme potentiel eolien d’europe. On nous prends vraiment pour des billes.

Radulph
Invité

Bonjour,  D’autant que la france “possède” la plus grande surface maritime exploitable en termes d’offshore…

Blu
Invité

On ne peut que saluer l’effort de l’écosse! Ils ont probablement le meilleur gisement éolien offshore d’europe (jusqu’à 50% de facteur de charge sur l’année!)et eux, au moins, savent l’exploiter (pas comme la france qui traîne depuis des années pour installer une poignée d’éoliennes…). Par contre faut quand même voir que les échelles sont pas tout à fait les mêmes. Conso annuelle de l’écosse: 35 TWh, contre 500 en France…

Steph
Invité

Et je me rejouis que les pro-nuke qui pouvaient intoxiquer le monde il y a encore 3 ans ne puissent plus nier aujourd’hui que le monde finit par tourner le dos a cette energie dangereuse, fossile et polluante. Il est triste par contre de voire que nous nous entetons dans notre erreur, sans doute Fillon et consors ont-ils une place reservee au CA de Areva.

Tom
Invité
et bien parcequ’une nouvelle loi pondu par on ne sait qui oblige desormais les installateurs d’eoliennes en France a mettre sur un compte en banque, a l instant t de l’installation, les sommes necessaires au demantelement des eoliennes dans le futur…ce qui rend les investissements quasi impossibles… si on demandait la meme chose a l industrie nucleaire, elle serait incapable de survivre…d autant plus qu EDF n a pas encore la technologie pour demanteler 100% de ses centrales nucléaires. Dans les Ardennes, cela fait 25 ans qu EDF demantele la centrale de Chooz. Ils ont demantele 50% de l’installation et… Lire plus »
Nature
Invité

Une fois encore l’énergie marine est oubliée dans le tableau. Faut-il s’en désoler, ou admettre que l’inertie agit aussi sur les cerveaux ?

Pepito
Invité

Le 4eme réacteur de Fukushima risque de s’effondrer… Les eaux du Pacifiques sont déjà polluées jusqu’en Californie et d’ici un ou deux ans c’est la totalité de la chaine alimentaire qui va pprendre cher… Faites moi plaisir lisez de vrais infos, pas celles des nucleocrates que vous dénoncez.

Chooz a
Invité

Tom, ce que vous annoncez est innexact. Le démentélement de Chooz A est certes long mais le planning est suivi et il n’y a aucun obstacle technique. La société américaine responsable de la découpe sous eau pour le démentèlement de la cuve a deja réalisé des opérations similaires aux USA. De meme, depuis la lois dite TSN du 13 juin 2006 (voir site de l’ASN), les exploitants doivent provisionner les couts de démentèlement. Meme si le chiffrage n’est pas parfait, c’est inclu dans les comptes d’EDF et donc dans le prix de vente.

Tom
Invité
Chooz A, de par votre psoeudo, votre origine semble tracable 😉 Ce que j’annonce, je le concede, est essentiellement tire de l emission complement d’enquete diffusee il y a peu. On y voyait un ingenieur participant au demantelement qui ne semblait VRAIMENT PAS avoir la meme assurance que vous, alors qu il mettait ses mains dans le cambouis. Concernant le demantellement de chooz A, voici ce qu on peut lire sur wikipedia: “.La phase de démantèlement de la partie nucléaire devrait s’achever entre 2020 et 2025.” Dans votre diapo, l horizon est a 2047………et je pense que wikipedia n a… Lire plus »
michel123
Invité
Comment est ce possible avec l’intermittence de la ressource ? De  deux façons : 1 – En installant une surcapacité de production allant de  2 à 3  fois les besoins de base , en exportant le surplus lors des journées ventées et en important ce qui manque lors des journées sans vent . Il ne s’agit donc pas tout à fait d’une autonomie totale en renouvelable mais cela s’en rapproche . Si l’on ajoute à cela que le facteur de charge est trés élevé en écosse (et en irlande) , le rendement est bien entendu meilleur et le coût de… Lire plus »
einstein30
Invité
avez-vous deja pris un bain de soleil sur une plage de l’ecosse ? il est conseille de bien se couvrir a cause du vent; pour ceux qui parlent du demantelement de “chooz A” ,il faut savoir que le “retour a l’herbe”,c’est a dire site completement debarrasse de toute traces de centrale ,il est prevu de 40 a 50 ans; d’ou l’interet de prolonger l’activite des centrales en services au maximum ; de toute facon ,EDF n’a pas de compte a rendre a personne ,c’est son terrain ,il vaut mieux mettre plus de temps que de “bacler” la deconstruction qui est… Lire plus »
Tom
Invité
“il est prevu de 40 a 50 ans; d’ou l’interet de prolonger l’activite des centrales en services au maximum ; de toute facon ,EDF n’a pas de compte a rendre a personne ,c’est son terrain ,il vaut mieux mettre plus de temps que de “bacler” la deconstruction qui est une premiere pour une “PWR”” Choquant! retour a l herbe dans 40 a 50 ans…au lieu de stoper toute suite, autant maximiser l investissement….ce genre de raisonnement n incite pas a changer les mentalites… c est le terrain d EDF, et donc ils n ont de compte a rendre a personne…le… Lire plus »
Zig22
Invité

@ Chooz A : qu’en est-il du coût du stockage (surveillance, entretien…) pendant des milliers d’années des déchets nuclaires produits par les kWh produits aujourd’hui : est-il pris en compte dans le coût des kWh vendus aujourd’hui ????

Tom
Invité

ce cout la n’est pas non plus repercute dans le prix.. par contre on va vous objecter que tous ces couts ne dureront evidement pas des milliers d’annees car un jour l Homme, grace au progres technique, aura les capacites de les traiter bcp mieux qu a l heure actuelle..disons d’ici 50 ans… pour ma part, j imagine une super catapulte qui projectera les bidons radioactifs dans l’espace…

Zig22
Invité

En complément : quelle calamité pour la France ! Qui va vouloir maintenant acheter des centrales françaises ? A part la France ! Tout comme nos fameux avions Rafales, invendables en dehors de l’hexagone. Et nos TGV, et toute notre belle technologie dont nous sommes si fiers… Quel discrédit pour nos élites technocratiques ! Areva n’a plus qu’une solution : miser sur le renouvellement massif et total du parc électronucléaire français, en exerçant un lobbying acharné ! Comme dans une campagne présidentielle, il va falloir dénigrer les autres solutions et habiller la mariée de la plus belle façon possible !

Chooz a
Invité
Mes propos sont mal interprétés, je ne donne pas d’avis. J’ennonce juste des faits pour corriger les quelques erreurs que je constate dans vos commentaires. Depuis plusieurs années EDf est une société anonyme cotée en bourse. Elle doit donc chaque année publier un bilan comptable dont les couts et les recettes sont présents. Donc les couts de déconstructions et liés aux déchets sont presents dans le bilan (page 68). Si EDF dépense de l’argent pour les projets en cours de déconstruction (meme si c’est très long, il faut payer les personnes qui travaille tous les ans), cela rentre dans les… Lire plus »
bolton
Invité

Le gouvernement écossais a décidé de relever à 100% son objectif de production d’électricité renouvelable pour 2020 !   Sinon, bonne nouvelle, l’éolien offshore a un grand avenir !

Tom
Invité
J apprecie votre clarete et votre volonte d argumentation claire. J’objecterai cependant que le bilan d un mastondante comme EDF ne m inspire aucune transparence, cf le cas ENRON ou un nombre incalculable de fraudes ont ete decelees dans ces bilans. Je suis titulaire d un master en economie et croyez bien qu a priori, je suis capable de lire et dechiffrer un bilan. Seulement je sais aussi qu EDF doit payer des dizaines d avocats et comptables parmis les meilleurs sur le marche pour “maquiller legalement” son bilan. Paranoia ou crise de confiance concernant ces publications financieres, je vous… Lire plus »
zoziau
Invité

Détail important, les sommes à provisionner pour l’éolien sont consignées sur un compte bloqué (sans doute à la Caisse des Dépôts et Consignations), c’est à dire que c’est une avance du développeur du projet. Effectivement si EDF devait procéder de la même façon, seule manière de garantir que l’argent nécessaire sera disponible le jour venu, aucune centrale ne pourrait être construite. Et si les sommes concernant le stockage des déchets devait aussi être anticipées, ou l’assurance d’un accident type Fukushima n’en parlons même pas… Donc comme d’habitude deux poids, deux mesures et protection maximum de la nucléocratie française.

Sand
Invité

einstein30 : j’ai dans les 30 ans, je souhaite vivre juste assez longtemps pour voir ca… et vous donnez tord ! C’est trop facile de se défausser sur les générations futures.

Offredemploi
Invité

Pour avoir un boulot, il faut donc aller vivre en Ecosse. Ou en Angleterre, ou en Allemagne, ou au Danemark, ou en Belgique, ou aux Pays-Bas, ou en Chine. Ou alors il faut faire de la petite réparation navale dans un port français, en attendant que les ports français disparaissent. La France et la mer, quelle triste histoire.

trimtab
Invité
Michel123 a raison: “en exportant le surplus lors des journées ventées et en important ce qui manque lors des rares journées totalement déventées . Il ne s’agit donc pas tout à fait d’une autonomie totale en renouvelable ( ils vont dépendre des importations anglaises certains jours ) mais cela s’en rapproche”….. Cet apect du potentiel d’ éléc’troc’ité sur nos réseaux interconnectés et si souvent ‘oubliée’ et pourtant, à voir ça: on peut facilement comprendre que ce ‘megagrid’ peut aider largement à ‘gérer’ l’intermittance de certaines ENR’s. Et à connaitre des ecossais, ils sont capables de ‘tirer’ un petit cable HVDC… Lire plus »
trimtab
Invité

Ca pourrait dire (cette une image!) Du éolienne écossaise pour le tramway de Brest, le jours ou eole boude la pointe bretonne…… De ‘l’atome’ francais (au moins pour le moment !) pour les allemands qu’on voudrait plus! Et du ‘solaire thermale’ de l’afrique du nord pour ‘tous le monde’ quand ‘on’ aurait finalement compris les VRAIES questions, et engagés des VRAIES réponses ! Un americain inconnu: What do we need to do ? Then do it ! Then decide if it’s possible ! trimtab

Sand
Invité

Juste pour etre bien sur de comprendre : en violet, ce sont les nouvelles lignes HDCV , celles qui permettent de transporter l’electricité avec le minimum de pertes, correct ? Il n’y a pas d’indication de voltage sur ces lignes, pourquoi ? Autre point dont je suis sur celui la : il n’y a pas de différenciation entre les Centrales Thermiques et Nucleaires. par exemple Golfech est représentée par un carré. En gros c’est génial a la lecture de cette carte pas de nuke en Europe 😉

Guydegif(91)
Invité
100% de couverture EnR des beoins électriques de l’Ecosse ! Bravo ! ça c’est de l’engagement ! Bravo à Alex Salmond et ses équipes amont et aval ! Espérons qu’en 2012 la France hérite, pour ce qui est des EnR et de la couverture des beoins élec., d’une équipe décisionnaire de cette trempe ! Pas comme nos (malheureux) 105 MW éolien offshore de Veulettes côte d’Alaâtre où Enertrag et Mr Gouverneur(?) essayent depuis 2006 (+/-) de démarrer, faire décoller et réaliser ! Ce n’est plus des bâtons dans les roues qu’on leur a mis c’est des troncs de baobab !… Lire plus »
Chooz a
Invité

@Tom : vous avez parfaitement raison, il n’est pas facile de garantir toutes ces informations et la solvabilité d’EDF sur le long terme. Je pense que l’état doit conserver (ou augmenter) son role dans le nucléaire pour s’assurer que ces installations reste sous le controle des français. @Guydegif(91) : Chooz A faisait tout de meme 300MW. La complexité du démentelement est lié à l’implantation de la centrale qui est dans une caverne sous la colline (= un seul accès, pas d’activités en parallèle).

Tsaim
Invité
Je suis loin d’être un pro-nucléaire mais il ne faut pas avoir fait math-sup pour comprendre que c’est irréaliste pour 2020. Ne parlons même pas de l’Allemagne qui s’emballe aussi, il ne faut pas se leurer aujourd’hui le “renouvelable” (solaire, eolien,marré motrice,…) n’est rien sans une centrale thermique à côté qui poluera énormément en terme de CO2, autre déchets dû à la combustion et énergie de transport de carburant. L’Allemagne sera obligé d’importer encore plus d’électricité provenant d’autres pays tel que la France. Il serait bien d’être un peu plus pragmatique, et au lieu d’investir bêtement dans ce genre de… Lire plus »
Dan1
Invité

pour étudier en détail le potentiel éolien écossais :

f6p
Invité
Mais pourquoi donc est ce si laborieux de démonter !!  En comparaison du Japon il faut croiser les doigts …. car les démantelements semblent avoir des couts faramineux. Le problème avec le nuke c’est que l’on ne sait jamais si …..à moins d’avoir les appareils de mesure sous la main, … de savoir s’en servir , de savoir les étalonner et quand on a pris la dose eh bien vous êtes irradiés et  là il est  trop tard …. comme le voisin qui travaillait en tant qu’intérimaire à Chooz et qui a eu une leucémie … alors que dans sa… Lire plus »
zoziau
Invité
Ne parlons pas de l’Allemagne en effet mais on peut quand même regarder un peu ce qu’ils font, juste par curiosité. Par exemple ici, ils combinent centrale thermique (biogaz), solaire, éolien + STEP et ça à l’air de marcher. ou plus détaillé mais en anglais ici En Ecosse il y a un peu moins de soleil, un peu plus de vent, sûrement un peu de matière organique à méthaniser (résidus de distillation du whisky ?) et quelques jolies montagnes pour faire des réservoirs. Alors why not ? Plus globalement quelques experts qui ont du faire math-sup ou quelque chose d’équivalent… Lire plus »
Fleurent
Invité
malgré le facteur e cherge tres favorable de l’eolien ofshore il ne sera pas possible pour l’Ecosse d’etre autonome en enerie renouvelable sans stockage d’energie (rien n’est prevu les politiques ne savent pas ce que c’est). Les regime d’anticyclones peuvent couvrir des etendues considerables , l’interconnexion avec des reseaux lointains demandera des reseaux HVDC  quipaiera ? Pourqoi tous nos ideologues, si critiques envers les hommes politiques francais, croient ils comme du bon pain des declarations d’un homme politique ecossais ? Rendez vous en 2020 et d’ici là bonjour les degats pour les augmentations d’emissions de CO2 + 5% cette année… Lire plus »
Pastilleverte
Invité
zt notamment le Danemark qui peut se comparer à l’Ecosse pour la part d’éolien. Même si le facteur de charge annuel y est inférieur à 50% (50% sur 365/365 et 24/24 en Ecosse ??? si ils le disent !), les pays voisins sont là pour pallier les déficiences de M Eole, la Norvège avec l’hyraulique, et l’Allemagne avec leurs centrales au charbon, au gaz et à l’uranuim (enfin pour ces dernières pendant encore une dizaine d’années seulement), plus les bonnes vieilles centrales thermiques danoises émettrices du bon vieux CO2. Au fait, les 100% électricité enr écossaise à l’horizon 2020, c’est… Lire plus »
Chooz a
Invité
L’objectif du démentèlement est de réduire aux maximum les doses recues par les intervenants et des “triller” les déchets (y compris les poussières) qui ne sont pas tous stocké de la meme manière. Finalement, c’est une peu comme un chantier amiante précaution plutot que précipitation. Pour ce qui est de la dosimétrie, la dose annuelle est calculée par un dosifilm (c’est un film photo qui “blanchi” avec les radiation) et la dose instantannée par un dosimère (qui bip plus ou moins vite pour donner une idée de la quatité de radiation reçue) pour la journée. Les 2 mesures sont transmises… Lire plus »
Chooz a
Invité

Chelya : Les alternateur des éoliennes utilisent des aimants permanents qui nécessites des terres rares. A ma connaissance les terres rares sont utilisées en metallurgie pour la production d’acider inoxidable. Généralement les turbines sont en acier carbone et non en inox pour des problème de dilatations et de contraintes thermiques (et surtout le prix). Mais une centrale nucléaire est très consommatrice d’inox. Une chaudière thermique beaucoup moins car l’inox est cher et difficile a souder pour les réparations.

Chooz a
Invité

Malheureuselement sur le meme sujet que lion, j’ai bon nombre de collègue qui sont mort a cause de l’amiante.

Chooz a
Invité
1 partout ^^ Ok sur les turbines a Gaz mais pour les turbines a vapeur un acier carbone c’est tout ce qu’il y a de plus facile a trouver (et a recycler !!) Mais en fait, il n’y a pas vraiment a s’inquiéter pour les turbines a gaz non plus puisque c’est ni plus ni moins qu’un gros réacteur d’avion (les dernières rangée d’ailettes recouvertes céramiques sont certes un peu plus complexe). Le plus important est le nikel et le chrome (pour les super alliages type inconel) mais nous avons la chance d’avoir un la nouvelle calédonie qui est un… Lire plus »
tibeau
Invité

Je vous conseille d’aller faire un tour sur le site d’ENERCON, qui utilisent un rotor bobiné et non pas des aimants permants… Mais d’autres concurrents utilisent des rotors à aimants permanents, et font de l’offshore…

Ivos
Invité

Bluffant leur truc !  100% d’électricité verte et renouvelable pour les autochtones et la merdique (à partir de sources conventionelles) un peu moins à l’export. Et on joue un peu entre les deux histoires de gérer l’intermittence des premiers … Ben voyons. Et à l’export pour qui ? Pour les rossbeefs ? Laisser moi  rire !

rouget
Invité

Avez-vous les échanges contractuels effectivement réalisés entre les pays ? Pas seulement les échanges physique mais bien les achats de courant entre les pays. Parler de puissance n’a pas vraiment de sens pour un bilan annuel.

De passage
Invité
elle fait des renouvelables pour faire plaisir aux gogos et achète en douce de l’électricité nucléaire à son puissant voisin l’Angleterre qui se ré-équipe rapidement en nuke. Et oui l’allemagne achète des torrents d’électricité française via la Suisse pour compenser ses éoliennes. On va rigoler quoand ils auront triplé leur parc éolien, les villes allemandes clignoteront la nuit comme une auto avec ses feux de détresse. N’y croyez pas? Cherchez sur internet le volume d’achat de la Suisse envers la France: exactement 4000kWh par habitant et pas an, comme si la Suisse était un désert électrique, eux qui sont bourrés… Lire plus »
Dan1
Invité

Je ne suis pas certain que les Allemands triple rapidement leur parc éolien (surtout onshore). Le rythme d’installation ralentit sensiblement ces temps-ci : Bon, ils vont peut être compenser par l’offshore ?

Sicetaitsimple
Invité

Délà que vous me cataloguez dans un post récent comme faisant partie du GGP ou des nervis d’Areva sans me demander mon avis, si en plus vous réutilisez mon exemple d’hier à propos de Monaco sans plus me le demander, ça va finir par faire beaucoup!

wpDiscuz