L’édition limitée de la Peugeot 508 RXH fait mouche

Editée à 300 exemplaires, la série spéciale 508 RXH Limited Edition, disponible en exclusivité depuis le 13 septembre 2011, s’est écoulée en seulement 3 jours, a affirmé hier la firme au lion.

Pour rappel, Peugeot a lancé la réservation de la série spéciale numérotée 508 RXH Limited Edition à l’occasion du salon automobile de Francfort 2011, (réseau et internet), dans 11 pays Européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays Bas, Pologne, Portugal, Royaume Uni, Suisse.

Ces 300 exemplaires du deuxième véhicule Full Hybrid diesel de la gamme Peugeot se sont écoulés en seulement 3 jours, et toutes les demandes n’ont pu être satisfaites : "un début très prometteur pour la 508 RXH qui sera livrée à partir du printemps 2012" a ajouté Peugeot dans un communiqué.

Vendue à 48 950 euros en France, cette série limitée est dotée d’une finition exclusive haut de gamme : Intérieur cuir alcantara, sièges électriques chauffants à mémoire, accès démarrage mains libres, climatisation automatique quadrizone, pack Hi-Fi JBL, projecteurs xénons, volet de coffre motorisé, plaque en aluminium numérotée, décor de planche de bord spécifique, jantes 18’’ Grand Angle ou bien encore aide au parking avant et arrière.

Pour plus de détails techniques, se référer à l’article suivant : "La technologie HYbrid4 s’invite dans la 508 RXH."

Les clients de cette série numérotée bénéficieront en avant première des prestations de la 508 RXH : 200 ch, 4 roues motrices, mode 100% électrique, avec des émissions limitées à 107 g/km de CO2 en cycle mixte.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "L’édition limitée de la Peugeot 508 RXH fait mouche"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gaga42
Invité

48 k€ pour quand même plus de 100 g, le bobo-vert (ou gogo?) semble un marché juteux. Et l’écologie bonne conscience marche toujours aussi fort. On peut quand même en rigoler (jaune):

renewable
Invité

le Bobo a bon dos, je préfère quand même celui qui se soucie un minimum de l’environnement que celui qui s’en fout complètement. En l’occurence c’est plutôt un truc de beauf que ce modèle, quel besoin d’avoir une voiture dimensionnée pour faire du 180 sur l’autoroute? Un rêve de gamin frustré?

alternotre
Invité

Eh ben quand les voies sont vides et la visibilité excellente, j’aime bien… Et non, je ne suis pas frustré. Par contre, seriez vous jaloux ? Pour le reste dommage que l’article ne soit pas plus factuel sur les consommations observées par une partie tierce. Pour le reste, comme toujours, Moteur ELKO, roues moteurs, utilisation directe d’huile végétale pure en lieu et place du diesel… Que de voies d’améliorations, connues depuis 25 ans et qui ne sont pas utilisées… Pour 48 KEuros, cela aurait pourtant été la moindre des choses ! PSA : Pas mal, mais pas assez…

gp
Invité
Cette annonce a au moins le mérite de confirmer une chose : la bagnole est encore loin d’être morte dans le coeur des (vieux) français et OUI, il y a plus que jamais une clientèle pour ce genre d’engins, fûssent-il aux antipodes des réponses attendues pour aller vers une mobilité réellement plus durable. Espérons que Peugeot proposera dans un futur proche, une version réellement dédiée à la performance énergétique! Une version HYbrid4 couplé au petit 1.6HDi avec un aérodynamisme retravaillé aurait indiscutablement plus de sens que ce monstre de 200ch aux allures de baroudeur qui transpire l’écologie pour les riches… Lire plus »
alternotre
Invité
Sauf que la Prius utilise un cycle de conversion à partir de l’essence. – C’est un moteur qui a un rendement moindre que le diesel. – C’est un carburant qui à une densité énergétique moindre que le diesel. – Le diesel peut être facilement remplacé par de l’huile végétale pure ( à partir d’algues de préférence) … Sans processus industriel de transformation autre qu’un simple pressage… Ce n’est pas le cas de l’essence. – Prius n’est pas, encore, en hybride plug-in… C’est certe mineur, mais quand on vois qu’il faut payer des sociétés tierces pour faire l’adaptation, c’est tout de… Lire plus »
gp
Invité
@ alternotre : comme vous j’ai lgtps tenu un discours qui consiste à dire qu’un bon Diesel fait aussi bien qu’une Toyota Prius. Mais la réalité est tout autre hélas. Car si un bon éco-conducteur arrive sans difficulté à approcher 4L/100km au volant d’une Golf TDI Bluemotion, la réalité montre qu’une Prius atteint des scores excellents même aux mains de conducteurs Lambda. Quant à la fiabilité, avec un retour de près de 10 ans désormais sur la Prius II (la 1ère version n’ayant pas marqué les esprits et pour cause…), Toyota est fidèle à sa réputation : le taux de… Lire plus »
Pierrotb001
Invité

Juste un point. Le phytoplancton aura un impact environnemental non négigeable. Certes moins que celui du brut mais il existera. On sait pécher le saumon au naturel. Mais produire du saumon en masse a un impact celui des gigantesque élevages qui détruisent faune et flore aquatiques et répandent des antibiotiques dans les mers.

wpDiscuz