Les parcs éoliens offshores ont la cote en Allemagne

L’Allemagne a délivré à ce jour des permis d’installation pour 25 parcs éoliens en mer, ce qui représente tout de même près de 1 800 éoliennes en eaux peu profondes.

Ces chiffres ont été publiés par l’Agence fédérale du transport maritime et d’hydrographie BSH, un organisme chargé d’approuver les projets après avoir vérifié que les éoliennes ne constituaient pas un obstacle à la navigation.

Le premier parc éolien, au nom de code "d’Alpha Ventus", a déjà été construit. Parmi ces permis, 22 éoliennes concernent la mer du Nord et 3 la mer Baltique. Un total de 55 demandes de projets éoliens ont ainsi été déposées par des compagnies d’électricité et par des investisseurs.

Le Ministre allemand du transport, Wolfgang Tiefensee, prévoit un quota de permis pouvant atteindre jusqu’à 40 parcs éoliens, ce qui, selon lui créerait 30 000 emplois nouveaux dans la région. "L’ensemble pourrait générer 12.000 mégawatts (MW) d’électricité, assez pour alimenter 12 millions de foyers", a t’il déclaré au journal Hamburger Abendblatt.

L’Allemagne a pour objectif d’installer 25.000 MW de capacité d’énergie éolienne offshore d’ici 2030
. Les 7 sites sélectionnés se situent tous à des endroits économiques gérés exclusivement par l’Allemagne.

Les allemands prévoient de construire des parcs éoliens offshores, dont chacun sera constitué d’une dizaine d’éoliennes et dont la mise en place s’étalera sur plus d’une décennie à cause notamment des problèmes d’ingénierie rencontrés, des dangers potentiels encourus et surtout de la prudence des investisseurs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les parcs éoliens offshores ont la cote en Allemagne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité
A l’échelle européenne on est passé de 373 MW d’installation en 2008 à 577 MW en 2009 (+54%) et l’EWEA fait la prévision que 1000 MW (+75%) seront installés en 2010. Pas le signe d’un marché hésitant mais qui dit nouvelle industrie dit incertitudes (relatives). Par ailleurs l'”European Offshore Windmap 2009″ indique que la plupart des parcs allemands tournent autour de 400 MW pour 80 éoliennes environ, mais des parcs comme “Nordsee Ost” (1250 MW/250 éoliennes) sont prévus. 8 GW sont déjà approuvés par les autorités allemandes (1800 éoliennes de l’article) et bien plus est à venir. Mais les contraintes… Lire plus »
Samivel51
Invité

En France, c’est la pieuvre administrative, qui a la cote. Combien de décennies faut-il désormais pour obtenir un permis de construire pour un parc offshore en France?

wpDiscuz