Les professionnels boudent les opérateurs alternatifs

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) indique dans son étude trimestrielle au 31 mars 2011 – l’Observatoire des marchés de l’électricité et du gaz – , une légère reprise du rythme d’ouverture des contrats à la concurrence pour les particuliers, contre un ralentissement, voire une baisse pour les professionnels.

Sur le marché du résidentiel, l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence repart à la hausse avec 41 000 clients supplémentaires (soit + 2,6%) en offre de marché à la fin du premier trimestre 2011, contre 7 000 au quatrième trimestre 2010.

L’offre de marché en gaz enregistre également une hausse (+ 4,3%), avec 57 000 clients supplémentaires.

Au 31 mars 2011, 1 626 000 sites sur un total de 30,3 millions sont en offre de marché en électricité, dont 1 612 000 chez un fournisseur alternatif.

Les professionnels boudent les opérateurs alternatifs

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Sur le marché du gaz, 1 327 000 sites sur un total de 10,7 millions sont en offre de marché, dont 843 000 chez un fournisseur alternatif.

Les professionnels boudent les opérateurs alternatifs
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

A l’inverse, sur le marché de détail non résidentiel, le nombre de clients en offre de marché en électricité a diminué de 1,1% par rapport au trimestre précédent. Sur le marché du gaz, le rythme d’ouverture continue de ralentir avec 4 000 clients supplémentaires en offre de marché (soit +1,6%) à la fin du premier trimestre 2011, contre 9 000 au quatrième trimestre 2010.

Sur un total de 4,9 millions sites au 31 mars 2011, 720 000 sites sont en offre de marché en électricité (dont 12 300 au TaRTAM), dont 371 000 chez un fournisseur alternatif (52%, en hausse de 1 point). Sur le marché du gaz, 274 000 sites sur un total de 681 000 sont en offre de marché, dont 129 000 chez un fournisseur alternatif (47%, en hausse de 1 point).

En conclusion :

Le marché de l’électricité reste dominé par les tarifs réglementés : au 31 mars 2011, 93% des sites toutes catégories confondues soit 65% de la consommation sont aux tarifs réglementés. Sur le marché du gaz, 66% de la consommation est en offre de marché bien que 86% des sites restent aux  tarifs réglementés.

Lors des mises en service effectuées à l’occasion des emménagements au cours du premier trimestre 2011, 29% des consommateurs résidentiels et non résidentiels ont fait le choix d’un fournisseur alternatif de gaz et 9% ont fait celui d’un fournisseur alternatif d’électricité.

** Les données présentées sont fournies par les gestionnaires de réseaux et les fournisseurs d’énergie et analysées par la CRE.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz