Loi NOME : EDF reste inflexible sur les prix du MWh

Le PDG d’Electricité de France (EDF) a estimé "essentiel" mercredi de garder un prix de l’électricité aux environs de 42 euros le mégawattheure, faisant référence au futur tarif imposé par la loi NOME.

Cette loi est destinée à protéger les autres fournisseurs concurrents et prévoit à cet effet une mise à disposition – jusqu’à 25 % – d’une partie de la production nucléaire d’EDF, à un prix non encore fixé.

Cette annonce d’Henri Proglio a été réalisée lors de son audition par la commission des finances de l’Assemblée nationale. Ce dernier a insisté sur le fait que ce prix doit tenir compte des coûts globaux liés à la production nucléaire, aussi bien ceux de la maintenance que ceux rattachés au démantèlement des réacteurs nucléaires en fin de vie : ce qui revient à un coût de 45 à 46 euros par MWh.

A son tour auditionné la semaine dernière, le patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, avait indiqué qu’un tarif supérieur à 35 euros serait pour lui et son groupe jugé inacceptable. "Il est hors de question que GDF Suez achète à 42 euros pour le vendre à 35 euros", avait-il affirmé.

Il faudra attendre quelques mois (avril ou mai) pour connaître enfin le tarif définitif qui sera imposé à EDF par le gouvernement au profit des fournisseurs alternatifs.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Loi NOME : EDF reste inflexible sur les prix du MWh"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Teredral
Invité

L’énergie s’exprime en mégawattheures (MWh) et non en mégawatt/heure MW/h) comme on le lit souvent, y compris hélas dans des medias spécialisés sur les problèmes d’énergie.

Teredral
Invité

L’énergie s’exprime en mégawattheure (MWh) et non en mégawatt/heure (MW/h) comme on le lit souvent, y compris hélas dans des medias spécialisés sur les problèmes d’énergie.

michel123
Invité

Elle est bonne celle là ! Je ne savais pas que gdf suez était philantrope est nous vendait ses KW à 35 CT d’euro ! ( plus l’acheminement et la commercialisation ) ça s’appelle tout de même se moquer du monde ! Maintenant on voit mieux qui dirige le lobying qui veut forcer notre fournisseur à vendre à perte .

maxxxx
Invité

35 € le MWh ça fait 3,5 ct le kwh… ça serait effectivement assez inespéré. ^^

Julient
Invité

Pourquoi inespéré? Nous on l’achète bien 12ct€/kWh en tant que particulier. Le prix du marché de gros est bien de 45€/MWh? Je ne comprend pas pourquoi GDF l’achèterait moins cher que le prix de marché. Il reste encore quelques centimes d’euro de marche NON?

Einstein301
Invité

comme dit michel123, suez n’a qu’a construire des centrales nucleaires ou autres ,il a les moyens mais il ne va pas s’emme…. a construire alors qu’edf est une bonne vache a lait

Sicetaitsimple
Invité
Elements de réponse à une question qui ne m’est pas posée: “Je ne comprends pas bien quels intérêts vous défendez au juste : ceux des consommateurs, ou ceux d’EDF ?” A mon avis, les deux: – d’EDF bien sur, 7€/MWh pour 100.000.000MWh tous les ans, c’est facile à calculer.. – des consommateurs, et bien ça dépend desquels…Ceux que vont fort de ces 100TWh potentiels aller démarcher les concurrents d’EDF, ce ne sont certainement pas les clients qui “ne rapportent rien” si vous pouvez m’excuser cette expression un peu crue.. Pas les gens qui consomment 3000kWh par an, qui ont des… Lire plus »
airsol
Invité

D’après monsieur Proglio le cout complet du MW nucléiare est de 45 à46 euros C’est curieux comme les montants varient en fonction de l’intérêt du moment EDF perdrait donc de l’argent en vendant à 35 ?

Dan1
Invité
Le coût de production du parc actuel est inférieur à 40 euros/MWh, mais ce n’est pas le paramètre essentiel. Une entreprise doit faire des bénéfices (raisonnables) et si possible préparer l’avenir à moyen et long terme. Elle doit donc dégager des moyens pour cela au-delà de la stricte couverture du coût de production. Si on oblige EDF à vendre à un prix (et non un coût) trop bas, cela veut dire que l’on obère l’avenir et qu’on admet comme normal de lui interdire d’investir à long terme (c’est peut être voulu pour interdire le renouvellement du parc). Ce faisant, on… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour revenir sur un point évoqué par lion : Et quid des similitudes avec la houille blanche ? Un article pour éclairer la chose : Il est peut être temps que les citoyens se réveillent et demande des comptes aux élus. Au moins on sait que certains élus savent !

airsol
Invité

j’en était resté a un cout tout compris de 30 euros MWh Le CEA ne doit pas être au courant….

Sicetaitsimple
Invité
Je passe directement au résumé…un peu fatigué ce soir. Oui, la loi Nome est une usine à gaz , on n’a pas fini d’en reparler… La rente d’EDF, si elle est préservée, devrait normalement se traduire par des dividendes réguliers à l’état francais et des impôts sur les bénéfices, non? Et si l’etat francais décidait de se retirer même partiellement, par un prix de cession assez conséquent… Je ne comprends pas votre idée de “taxe”, dans la mesure ou EDF est à 87% ( je crois) sous le contrôle de l’état, ce qui n’est pas le cas pour les producteurs… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Je comprends mieux comme ça, pour ce que votre post voulait montrer….Chelya le dit de temps en temps, il ne faut quand même pas trop m’en demander… “taxe anti-danseuses”, “TAD”, c’est au moins aussi poétique que “ARENH”…Je ne pense vraiment pas que ce soit une priorité tant qu’EDF est controlé par l’Etat. Historiquement et en moyenne, celui-ci quoique piètre actionnaire en termes d’apports en capital, n’a pas non plus été très gourmand en dividendes, et a fixé des tarifs permettant bon an mal an de préserver un certain équilibre, qui aujourd’hui fait que les tarifs ( à ressources naturelles identiques)… Lire plus »
Christophe
Invité
Passionné par ce débat, et curieux dans ce domaine, je soumets à la sagacité de ses contributeurs une reflexion : 1 – si je prends la problématique vue du côté de la loi NOME, EDF a intérêt à dire que le prix de vente mini de l’electricité produite par les centrales est le plus haut possible : on arrive alors aux 42 €/MWh (voire 45) demandés par Proglio. 2 – si je prends la problématique vue du côté des energies renouvelables, on nous explique partout que le nucléaire est beaucoup moins chès et que l’on va “tuer” EDF en le… Lire plus »
Christophe
Invité

Bon, mes excuses pour les fautes de frappe de mon message précédent (chèr et non pas chès, nucléaire et non pas nucléa, etc…) Faute à un clavier récalcitrant…

Garrincha
Invité

Le PV ce n’est pas 40 €/MWh mais 400 €/MWh (40 c€/kWh) idem pr l’éolien

Dan1
Invité
Pour Christophe : Sur Enerzine tapez : “prix nucléaire kWh” dans la case recherche et lisez les nombreux commentaires, vos pouvez essayer avec “coût”. Vous dites : “si je prends la problématique vue du côté des énergies renouvelables, on nous explique partout que le nucléaire est beaucoup moins cher…” Non ce n’est pas du côté des EnR que le kWh nucléaire est déclaré moins cher… c’est du côté de ceux qui veulent l’acheter à bas prix… très grosse nuance. Dans ce comportement, il n’y a pas d’idéologie… que des intérêts. les écologistes ont intérêt à dire que le coût du… Lire plus »
Dan1
Invité

les 30 Euros le MWh, c’est le coût de production du parc actuel amorti et 42 euros le MWh c’est le prix de vente minimum pour pouvoir faire tourner l’entreprise et investir dans le renouvellemen; EDF ne va quand quand même pas vendre son électricité à un concurrent au prix coûtant !

Sicetaitsimple
Invité

Si je pouvais faire une demande à M. Proglio, ce serait de réclamer 60 €/MWh pour l’ARNEH, au lieu de ses minables 42€.. Ca simplifierait les débats sur Enerzine: -d’un coté , les 30 (CEA) à 60 (Proglio) du nucléaire historique -de l’autre, les 300 (au sol) à 600 (intégré) du PV. Après , on explique tout ça au francais et on regarde si au prochein sondage ils sont toujours 98% à être en faveur des energies renouvelables ( cf un fil récent). Bon, je ne pense pas que ça puisse être “sisimple”…

airsol
Invité

ça fait six mois qu’on leur explique qu’ils faut pendre tous ces speculateurs qui volent les pauvres pour donner aux riches Et ils en redemandent, c’est a desespérer . Accessoirement…., au debut du nuc c’etait pas cher?

Sicetaitsimple
Invité

Il faut juste leur expliquer non pas les problèmes de riches et de pauvres, juste l’impact prévisible sur leur facture.. Mais je suis désolé, ce débat est totalement occulté ( Taper retro, retroviseur, sicetaitsimple dans la recherche)

airsol
Invité

occulté? ce n’est pas très juste avec ce qu’on entend dans les medias: Augmentation de 4% de la facture en 2011 à cause du photovoltaïque(et seulement lui) Moratoire indispensable pour freiner la gabegie.. oculté…vous y allez fort Qu’est ce que ça serait si on en parlait! Et malgré ça , les français en gardent une image positive. Enfin dans les études… parce qu’honnêtement les devis en PV ,j’en fais trois fois moins depuis que le débat sur le PV est occulté par les médias.

Guydegif(91)
Invité
C du n’importe quoi ! // avec un autre article sur même sujet ! je réitère ! ”…nouvelle organisation du marché de l’électricité (Nome), qui doit obliger EDF à céder une partie de sa production nucléaire (jusqu’à 25%) à ses concurrents comme GDF Suez, Poweo, Direct Energie, etc.” et ce à prix coûtant !!!..pour ensuite revendre avec leur marge ! C’est ahurissant ! Même si je ne suis pas tj d’accord avec les pratiques d’EDF et EDF-EN,….     J’ai du mal à comprendre la logique en vertu de quoi une telle approche est exigible! J’aimerais qu’on m’explique !  Dan1 peut-être?… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
C du n’importe quoi ! // avec un autre article (Besson) sur même sujet !      Je réitère ! ”…nouvelle organisation du marché de l’électricité (Nome), qui doit obliger EDF à céder une partie de sa production nucléaire (jusqu’à 25%) à ses concurrents comme GDF Suez, Poweo, Direct Energie, etc.” et ce à prix coûtant !!!..pour ensuite revendre avec leur marge ! C’est ahurissant ! Même si je ne suis pas tj d’accord avec les pratiques d’EDF et EDF-EN,….     J’ai du mal à comprendre la logique en vertu de quoi une telle approche est exigible! J’aimerais qu’on m’explique !  Dan1… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Vous n’êtes pas le seul à ne pas comprendre la logique qui sous-tend tout ça, mais c’est comme ça, la libéralisation du marché de l’électricité le vaut bien!

Guydegif(91)
Invité
Désolé Sicetaitsimple, ”…mais c’est comme ça, la libéralisation du marché de l’électricité le vaut bien! ” pas d’accord avec vous ! Sorry ! NON, justement: le ”c’est comme ça” ne doit pas être accepté sans justification PLAUSIBLE et je ne vois pas en quoi ceci peut s’appeler ”libéralisation” ! Ce n’est pas ” pour protéger les autres fournisseurs concurrents” c’est les assister au détriment de EDF ! Autant on peut critiquer certaines pratiques d’EDF et EDF-EN (car du PV), autant ici c’est anti-concurrentiel au possible ! Comment l’UE peut-elle prôner une telle approche !!?? Càd on HANDICAPE EDF pour les… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Autant mon argumentation dans mon post du jour à 16:22 était cohérente et logique en absolu, autant par contre la SURVIE du Non-NUC et donc des EnR est en jeu si on ne FAIT pas le PROTECTIONNISME des fournisseurs alternatifs, en imposant à EDF de leur injecter le souffle de vie, càd de leur céder un volume de kWhs à un prix acceptable tel qu’ils peuvent s’établir sur le marché  de l’électricité ! ça peut paraitre paradoxal, mais si on veut réellement l’ouverture, donc des EnR en volume suffisants pour progressivement remplacer une partie du NUC, c’est LA Solution incontourable… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Euh.. en fait, quand je disais la “libéralisation du marché de l’électricité le vaut bien”, c’était une plaisanterie….. Donc désolé d’avoir provoqué votre couroux de 16h22, et votre conversion dans l’heure qui suivait!

Chlurps
Invité

Si je ne m’abuse, je paie le kwh d’électricité 0.12€ soit 120€ le Mwh. Or dans un article du JDD, il est écrit que “Aujourd’hui, les 65 millions de Français paient leur électricité 35 euros le mégawattheure.” lien :  et que ce prix risque de s’aligner sur celui des industriels… Je ne comprends pas. Quelqu’un pourrait il éclairer mon ignorance ?

Thy
Invité

Mais importe la loi nome, dans les années qui suivent EDF ne sera que producteur et les autres entreprises distributeur assis devant des ordinateurs Alors deviner un peu : Le fric au privé et les augmentations aux particuliers  L’entretien des centrales et lignes à EDF et dans 10 ans un réseau fragilisé Bravo à l’europe et à nos élus  Le but final : 1 producteur et les enmerdes, des centaines de distributeurs avec des tarifs différents suivant les régions et le distributeur

wpDiscuz