Enerzine

Malaisie : Total entre sur 2 blocs d’exploration offshore

Partagez l'article

Total annonce que sa filiale à 100 % Total E&P Malaysia, vient de signer un contrat de partage de production avec la compagnie nationale malaise Petronas.

Ce contrat porte sur les blocs PM303 et PM324 situés dans la zone offshore de la péninsule malaise, à une distance d’environ 100 kilomètres des côtes et par des profondeurs d’eau allant de 50 à 80 mètres.

Total E&P Malaysia (opérateur) est associé à Petronas Carigali et détiendra un intérêt de 70 % dans chacun des permis. Les engagements de travaux prévoient de l’acquisition sismique et des forages dans des conditions de haute pression / haute température, domaine d’expertise reconnu de Total.

Cette prise de participation illustre la volonté de Total de développer ses relations avec Petronas et de renforcer sa présence en Asie du Sud-Est.

Total est présent en Malaisie depuis 2001, date à laquelle le Groupe est entré sur le bloc SKF, offshore Sarawak. Le Groupe détient une participation de 42,5 % dans ce bloc, aux côtés de Hess (opérateur, 42,5 %) et Petronas Carigali (15 %). Une sismique a été tirée sur ce bloc en 2007.

Malaisie : Total entre sur deux blocs d’exploration offshore

La production de Total en Asie-Extrême-Orient provient essentiellement d’Indonésie. Elle s’est élevée à 252 000 barils équivalent pétrole par jour en 2007, représentant ainsi 11 % de la production totale du Groupe.

Ces dernières années ont notamment été marquées par des prises d’intérêts dans plusieurs permis d’exploration en Australie, en Indonésie, au Bangladesh et au Vietnam, ainsi que par une prise de participation de 24 % dans le projet Ichthys LNG en Australie.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Malaisie : Total entre sur 2 blocs d’exploration offshore"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Of92
    Invité

    et qui pollue de plus en plus (extraction pétrole du Canada) et n’investie qu’une infime partie dans les nouvelles technologie DD. En outre de l’aveu même de son Directeur il ne croit pas aux énergies renouvelables avant 12 ans!

    wpDiscuz