Mitsubishi : record de conversion de l’énergie solaire

C’est un nouveau record pour les cellules solaires à couches minces qu’annonce Mitsubishi Electric : en améliorant l’absorption des infrarouges, le constructeur japonais affiche un rendement de conversion de 18,9%.

L’amélioration de 0,3% de l’efficacité de ses meilleures cellules permet à la firme de revendiquer un record mondial.

Selon Mitsubishi, la question de l’approvisionnement en silicium encourage aujourd’hui les constructeurs à favoriser le développement des cellules photovoltaïques à couches minces.

Outre une moindre utilisation de matière première, ces cellules offrent une plus grande efficacité de conversion de la lumière. Mais plus la couche est mince, plus difficile est la captation des rayons infrarouges, indispensables à l’obtention des meilleurs rendements. Objectif que compliquent également les propriétés du silicium cristallin : généralement, la moitié des rayons infrarouges est perdue sous forme de chaleur au niveau de la surface arrière de la cellule.

C’est un défi qu’est parvenu à relever le constructeur, qui affiche une amélioration de 26% du taux de conversion des infrarouges, par rapport à ses cellules existantes. Un gain obtenu sur la surface arrière, qui renvoie une partie de ces rayons vers l’intérieur.

Autre moyen de grapiller des points d’efficacité : limiter la quantité de lumière reflétée par la surface supérieure, et capter ainsi davantage de lumière. Ce, grâce à la texture en alvéoles de la cellule.

Mitsubishi prévoit le lancement de la production en masse de ces modules pour l’année fiscale 2011. D’ici là, le constructeur espère améliorer encore ses performances en combinant cette technologie avec des onduleurs PV à haute performance.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mitsubishi : record de conversion de l’énergie solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité
L’énergie provenant du soleil est inépuisable, alors pourquoi ne pas en profiter? On approche 20 %, ce qui est presque le rendement des moteurs à combustion comme ceux utilisés dans les véhicules automobiles. Il me semble qu’on devrait investir au maximum dans le photovoltaïque. Seul petit problème pour vous, qui n’êtes pas bien pourvu en hydroélectricité, c’est qu’il faut trouver des moyens de ctocker cette énergie afin de pouvoir en disposer quand le soleil n’éclaire pas. Au Québec, nous n’avons pas ce problème. Nous pouvons utiliser l’énergie solaire quand il fait jour ainsi que l’énergie éolienne quand il y a… Lire plus »
Wally
Invité

bravo  à mitsubishi, la solution viendra de l’électronique, encore de petit effort dans les super condensateur pour arriver à stocker l’énergie électrique et nous aurons une vrai solution au problème de l’énergie.

Don
Invité

le jour ou cette technique sera la solution pour produire de l’ernergie, on pourra dire merci à Areva pour les dizaines de centrale à dementeller (à nos frais bien sur) et pour nous avoir foutu dans un retard monstre

Flaude
Invité

oui mais en attendant on dit merci a AREVA.ca nous evite le charbon et le petrole!

Momo
Invité

Oui , et en + on dit merci aux chercheurs d’AREVA / CEA pour avoir aide ( pour ne pas dire + ) Mitsubishi leur partenaire global Japonais a avoir mis au point ces cellules ( et des tas d’autres qui vont arriver sur le marche ! ) comme de fournir tout le savoir-faire ” connexions Hi-tech ” pour rentabiliser l’eolien de masse …. ou pour fournir le Bresil et les USA ( entr’autres ) en installations biomasses ultra-performantes …. etc , etc ….

pasnaif
Invité

et comment ça marche la nuit dans votre rêve? Les jours sans soleil ni vent? A moins de vivre comme les pauvres populations déhéritées des steppes de l’Asie centrale sans courant électrique 100% disponible, réduites au froid extérieur en guise de frigo et de bougie animale en guise de lampe? Ce genre de rêve n’enthousiame personne, l’ami…

pierrotb
Invité

18,9%! je me souviens que dans les années 2004 on était à 14 ou 15% au stade de la recherche. Dans 10 ans on sera peut etre à 30%… Le rendement de la machine thermique (centrale nucléaire) inchangé ou presque depuis 40 ans : pas plus de 30 à 35% c’est de la thermodynamique Carnot. Cherchez l’erreur. Vivement que la recherche continue d’aller dans ce sens et on se passera bien du nucléaire. Le solaire est paré pour un grand avenir.

wpDiscuz