Neuilly-sur-Marne : de la géothermie pour les abonnés du réseau

La ville de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) a annoncé avoir sélectionné le groupe Idex dans le cadre de l’investissement, la conception, la construction et l’exploitation de son futur réseau de chaleur à base de géothermie profonde pour une durée de 30 ans.

Le réseau existant qui fera l’objet d’une profonde rénovation utilisera à terme plus de 60% d’énergie géothermique pour alimenter le futur éco-quartier de L’Est Nocéen.

Un doublet géothermal au Dogger

Le futur réseau de chaleur s’inscrit dans le cadre d’un projet de développement ambitieux de la part de Neuilly-sur-Marne pour la création de l’éco-quartier de l’Est Nocéen (4.000 équivalents logements) et la rénovation du quartier des Fauvettes et du centre ville. La ville dispose d’une situation favorable à la création d’un doublet géothermal au Dogger (1.800 mètres de profondeur) permettant de proposer une température en tête de puits de 65°C et un débit d’exploitation de 300 m3/h.

La rénovation, la modernisation et l’extension du réseau existant

Grâce au potentiel de cette nouvelle ressource géothermale, le réseau existant du quartier des Fauvettes et du centre ville sera également raccordé. Le réseau ainsi constitué mesurera 13 km et sera doté de 108 sous-stations.

Destiné à assurer le chauffage et le réchauffage de l’eau chaude sanitaire des constructions neuves et des réhabilitations, le réseau utilisera donc 61% d’énergie renouvelable grâce à la géothermie. Les 39% restants seront issus de l’utilisation du gaz et d’une pompe à chaleur. Neuilly-sur-Marne fait ainsi coïncider ses objectifs de rénovation urbaine avec ses ambitions affichées dans la transition énergétique de son territoire.

Un déploiement progressif

A l’été 2014, le quartier des Fauvettes et du centre ville sera connecté au réseau de chaleur rénové, impliquant son passage en basse pression. Le nouveau réseau destiné à alimenter l’éco-quartier ne sera mis en service qu’à partir de 2018 et le nombre d’abonnés est destiné à croitre au rythme de la progression des constructions immobilières.

Ainsi, à horizon 2029, l’installation assurera le bien-être thermique de l’équivalent de 11.000 logements (80% logements, 5% activités commerciales et 15% équipements publics). Elle alimentera une superficie totale de 830.000 m2, soit 385.000 m2 de rénovation urbaine et 445 000 m2 de constructions neuves.

Un projet contre la précarité énergétique

Le nouvel éco-quartier de l’Est Nocéen s’inscrit aussi dans une politique de mixité sociale de la ville; il comprend notamment 30% de logements sociaux. Le choix d’un réseau de chaleur alimenté par 61% de géothermie, énergie renouvelable locale, permet de s’affranchir majoritairement de la fluctuation du prix du gaz tout en garantissant une baisse de prix qui contribue à la lutte contre la précarité énergétique.

L’investissement global de plus de 40 millions d’euros est soutenu par le fond chaleur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Neuilly-sur-Marne : de la géothermie pour les abonnés du réseau"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sicetaitsimple
Invité

de ne pas voir quelques réactions enthousiastes à cette info. Forcément, la géothermie , même celle-là ( aquifère) c’est un peu risqué du point de vue de la ressource réelle et c’est toujours un peu compliqué à exploiter. Mais c’est du” vrai” renouvelable ( au moins à l’échéance de vie des installations techniques), adapté à l’usage chaleur BT, et a priori disponible en continu lors de la période d’utilisation. Combien ça coute (par MWh) est une autre histoire, ça n’est pas dit dans la chanson.

wpDiscuz