Nouveau record pour un panneau solaire en couches minces

Uni-Solar**, un fabricant américain de modules solaires flexibles a annoncé mardi un rendement record mondial de 16,3% pour la technologie photovoltaïque en couches minces de silicium.

Cette performance dépasserait ainsi de 0,9% le précédent record detenu par la même compagnie. Uni-Solar a atteint ce rendement initial de 16,3% pour un panneau de petites dimensions (0,25 cm²) grâce à l’utilisation d’une structure triple-jonction qui intègre "Nano-Cystalline", une technologie silicium propriétaire récemment brevetée.

Les panneaux ont ainsi été envoyés au Laboratoire National des Energies Renouvelables (NREL), département officiel du laboratoire d’énergie des Etats-Unis, pour y subir des tests indépendants, menant à la confirmation du record.

Il y a quelques mois, Uni-Solar avait annoncé que le NREL avait certifié que la technologie silicium "Nano-Crystalline" permettait d’atteindre un taux de rendement de conversion initiale de 12% pour panneau photovoltaïque encapsulé de grandes dimensions(400 cm²), ce qui était déjà en soi, un record mondial pour la technologie photovoltaïque en couches minces de silicium.

D’après Jay Knoll qui assure l’intérim à la présidence du groupe Energy Conversion Devices, « ce record représente une nouvelle étape significative pour notre groupe alors que nous poursuivons le développement de notre technologie en nous concentrant sur le taux de rendement de conversion. Notre technologie de pointe peut maintenant atteindre le taux de rendement de conversion de 16,3% en laboratoire ; une augmentation de 0,9% qui nous positionne en tant que leader du développement de la technologie en couches minces. »

** filiale détenue à 100% par Energy Conversion Devices

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Nouveau record pour un panneau solaire en couches minces"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lionel_fr
Invité

Nouveau record pour une technologie chère mais irremplaçable. J’ai cherché le prix sur google. Après plusieurs ruptures de stock, j’ai trouvé cette page à $516 pour 144w sous 24v. Ce n’est pas le moins cher mais pour du silicium (amorphe?) dopé au silicium micro-cristallin, souple et donc facile à intégrer, le service rendu est vraiment impressionnant. Impossible de savoir si le panneau contient du Cadmium polluant mais par contre, il n’utilise pas d’Indium, métal rarissime indispensable dans la fabrication d’écrans LCD Sous réserve d’un recyclage bien respecté, cette technologie peut vraiment rendre service à ceux qui peuvent se l’offrir.

Chris75sf
Invité

Oui, mais pas encore commercialisé; les PVL 68 et 144 que l’on peut acheter actuellement sont de l'”ancienne” génération Les meilleurs tarifs sont en effet aux USA, même moins chers que la Chine, avec la parité USD/EUR

Bachoubouzouc
Invité

Aux spécialistes du PV : Y a t’il une limite physique au rendement des panneaux PV ? Ou pourrait-on un jour atteindre 99% de rendement, comme pour les moteurs électriques industriels?

Madinina-l
Invité
Et non, le rendement dépend essentiellement du matériau utilisé. Dans le cadre du silicium, le rendement maxi est de l’ordre de 30%. Les résultats actuels sont donc très bon face au maximum théorique. Je rappelle que le rendement est un faux problème quand la ressource est abondante et gratuite, l’essentiel étant que la surface disponible soit compatible avec le besoin sur site, ce qui est généralement le cas, et qui permet de compenser les exception (sites de forte consommation). On a utilisé pendant des années (et on continue encore) à utiliser des lampes à 5% de rendement sans que cela… Lire plus »
wpDiscuz