Enerzine

Nucléaire et pétrole divisent l’opinion publique aux US

Partagez l'article

Un sondage récent du Pew Research Center for the People and the Press montre que l’opinion publique américaine progresse vers un consensus sur les sujets des énergies alternatives et des économies d’énergies, mais reste partagée sur les stratégies à adopter vis-à-vis de l’énergie nucléaire et de l’exploration pétrolière.

Une majorité d’américains (54%) estime que la priorité des politiques de l’énergie doit être de développer de nouvelles sources plutôt que de protéger l’environnement (36%), mais donne sa préférence aux économies et à la réglementation de l’énergie (55%) plutôt qu’au développement de l’exploration (35%). Une proportion écrasante des sondés adhère à des politiques visant à agir sur l’environnement et l’énergie comme l’efficacité énergétique des véhicules (90% en faveur), le soutien du budget fédéral aux énergies alternatives (81%) et les transports publics (72%). En revanche, l’éthanol recueille un enthousiasme plus mitigé : 57% des sondés sont en faveur d’un soutien fédéral à la R&D sur ce sujet contre 67% en février 2006.

Le développement de la filière nucléaire partage toujours l’opinion américaine, 48% y restant opposés (contre 44% favorables). Un tel partage se manifeste également sur des dossiers sensibles comme l’exploration pétrolière dans la réserve faunistique de l’Alaska (ANWR), 42% des sondés étant encore en faveur de l’implantation de forages. Ces deux dossiers présentent de forts clivages partisans (républicains contre démocrates) et générationnels. Enfin, l’opinion publique américaine se retrouve sur le sujet des taxes. 3 américains sur 4 sont opposés à l’augmentation des taxes sur les carburants.

Les trois candidats à l’élection présidentielle, notamment les deux démocrates, ont présenté des plateformes détaillées pour une future politique énergétique, confirmant ainsi l’importance de ce dossier dans les enjeux électoraux à venir.

BE Etats-Unis numéro 115 (14/03/2008) – Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53562.htm


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Nucléaire et pétrole divisent l’opinion publique aux US"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Dan
    Invité
    Si 90 % des américains adhèrent à des politiques visant à agir sur l’environnement et l’énergie comme l’efficacité énergétique des véhicules, c’est une très bonne nouvelle. Compte tenu des marges de progrès qu’ils ont, cela peut se traduire par des effets significatifs. Or, pour renforcer l’efficacité énergétique des véhicules aux Etats unis, il n’y a aucune révolution technologique à réaliser. Il suffit simplement qu’ils achètent les mêmes voitures que nous en Europe ! ou les produisent eux-mêmes. Le révolution est donc culturelle. Cependant la période est peu propice à l’importation (pour eux) avec un euros au dessus de 1,5 dollar.… Lire plus »
    Jerome
    Invité

    Ils montrent très majoritairement tous, les mauvais exemples et sont au mieux adeptes du « faites ce que je dis mais pas ce que je fais ».

    Lord predator
    Invité
    Je suis parfaitement d’accord avec toi Jérôme, les Américains, c’est exactement cela, « faites ce que je dis mais faites pas se que je fais » bon sang, ces gens consomme 20 millions de barils par jours !! 1/4 de la production mondiale est bouffer par eux, ils consomment chacun 600 litres d’eau par jour ! mais j’hallucine, même nous en Europe qui vivons aussi bien qu’eux avec une bien meilleurs higiéne de vie, nous consommons 3 fois moins, et le pire dans tous sa c’est qu’il ne veulent RIEN faire, ils attendent comme des abrutis que l’Union Européenne et le reste… Lire plus »
    Dan
    Invité
    Qu’est-ce que Dieu vient faire là dedans ? La haine de l’Amérique et des américains est aussi détestable que certains de leur comportements. Les américains sont aussi majoritairement des gens intelligents mais qui n’ont pas subi les mêmes contraintes que nous. Avec beaucoup de ressources naturelles sur leur sol (mais un pic de production de pétrole en 1970 quand même), l’absence d’agression extérieure sur leur territoire, une industrie capitaliste performante renforcée par les productions des guerres qui se déroulaient ailleurs, ils sont devenus une super puissance peu encline aux économies et aux remises en cause. Les français placés dans les… Lire plus »
    Pascal
    Invité
    dixit l’article: 90% des sondés sont en faveur de l’efficacité énergétique des véhicules. Malheureusement 90% des américains achètent des véhicules inefficaces énergétiquement, du moins selon nos critères européens. Est-ce que les européens sont des anges de l’écologie? Non, simplement l’essence coûte 2 fois plus cher en Europe, les européens sont donc plus motivés pour moins gaspiller. Toutes les propositions technologiques promettent la félicité future mais sont des manœuvres dilatoires pour refuser l’action immédiate. Il suffirait que les taxes américaines soient portées au niveau européen pour que la consommation américaine s’aligne sur la consommation européenne. Et en passant ils pourraient rembourser… Lire plus »
    Dan
    Invité
    Pour éclairer le débat : les Etats Unis taxent environ deux fois moins le carburant que les européens (dans le prix du litre, il y a 30 % de taxe aux EU et entre 50 et 75 % en Europe). En Europe, le prix du litre varie presque de 50 % (entre 1 et 1,5 €). Pour se faire une idée de l’effet des taxes voir ce lien : Pour comparer l’effet du prix des carburants, il faut aussi considérer la cherté relative. Il faut donc comparer le prix du litre au pouvoir d’achat du moment. Si le litre vaut… Lire plus »
    wpDiscuz