Poweo : gros “passage à vide” avant la fusion

Alors que le Groupe Poweo a annoncé un chiffre d’affaires consolidé semestriel de 274,7 ME, en baisse de 29 %, la perte opérationnelle s’élève à 58,7 ME du fait principalement "d’une exploitation déficitaire et d’une dépréciation complémentaire des actifs renouvelables", conduisant à une perte nette – part du Groupe de 40,5 ME.

Un portefeuille clients en recul :

De part les coûts d’approvisionnement élevés, Poweo indique avoir subi une érosion de son parc de sites clients actifs. Ainsi, ce dernier a enregistré un recul de 9,3 % au premier semestre 2011, pour s’établir à 349 830 sites actifs au 30 juin 2011 contre 385 800 à fin 2010.

Une activité gaz en forte chute :

En ce qui concerne les activités de base de POWEO, les ventes d’électricité ont fortement diminué (-29,3 %) au cours du premier semestre 2011 (CA 102,4 ME). "Les coûts d’approvisionnement élevés pendant cette période n’ont laissé quasiment aucune possibilité de réaliser une marge brute positive, et ce, quel que soit le segment, et a conduit à une stratégie commerciale passive" a expliqué Poweo.

Avec -42,9% (CA 39,6 ME) la chute des ventes de gaz a été encore plus prononcée.

Un avenir + radieux ?

La réforme du marché (la loi NOME) qui permet de faire bénéficier aux nouveaux entrants un accès régulé à l’électricité nucléaire (dispositif dénommé ARENH), et donc une marge brute plus élevée, n’est en place que depuis le 1er juillet 2011. Les résultats devraient logiquement s’améliorer au second semestre 2011.

Poweo et Direct Energie annoncent toujours travailler sur leur projet de fusion avec comme objectif de la finaliser d’ici la fin du 1er trimestre 2012.

Par ailleurs, on apprend que l’Autorité de la Concurrence vient d’approuver la vente par VERBUND à Direct Energie de sa participation de 46 % dans Poweo. La réalisation effective de cette cession devrait donc intervenir dans les prochains jours.

A la suite de cette opération, l’actionnariat de Poweo se décomposera de la manière suivante : Direct Energie 46 %, Ecofin 25 %, Luxempart 10 % et un flottant de 19 %.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz