Enerzine

Poweo investit dans le solaire et la force de vente

Partagez l'article

Poweo étudie actuellement la réalisation d’un projet de construction et d’exploitation d’une centrale photovoltaïque au sol et signe une convention pour l’occupation des terrains de la municipalité de Torreilles dans les Pyrénées-Orientales.

La commune de Torreilles, située à 7 kilomètres au nord-est de Perpignan, a été choisie par Poweo pour l’implantation d’un projet de centrale photovoltaïque. Cet emplacement présente des conditions favorables en terme de rayonnement solaire, estime la société.

Le développement de la première phase du projet qui compte entre 2,3 et 3 MW occuperait en majorité des terrains municipaux. La mairie de Torreilles, qui loue ces terrains sur 25 ans, devraient en tirer un bénéfice de 300 000€, et 223 000 de taxes professionnelles.

La centrale au sol captera l’énergie solaire au moyen de modules photovoltaïques. Le courant continu sera ensuite transformé en courant alternatif pour sa vente sur le réseau de distribution grâce à des onduleurs.

Si toutes les conditions nécessaires étaient réunies (finalisation des opérations foncières, obtention des permis nécessaires à la réalisation et à l’exploitation de la centrale et confirmation des conditions économiques), les travaux pourraient être entamés dès l’été 2008, espère Poweo.

La deuxième phase, qui permettrait d’atteindre la puissance de 12 MW, serait alors initiée à la réception de la première phase prévue pour la fin de l’année 2008.

La centrale disposerait alors d’une capacité de production annuelle de 15 millions de kilowattheures, quantité qui couvrirait la consommation électrique de 5 800 foyers.

Cette initiative fait partie du portefeuille de projets solaires développé par Poweo ayant pour but de mettre en service plus de 40 MW de centrales électriques fonctionnant à partir d’énergie solaire d’ici à 2012.

Poweo affiche un plan industriel visant à se doter d’une capacité de 600 MW en énergies renouvelables à l’horizon 2012 en complément de ses projets de centrales thermiques de type CCGT (turbine à gaz à cycle combiné). La société a pour objectif d’atteindre une capacité installée de 3 400 MW à l’horizon 2012.

Par ailleurs, l’opérateur vient de se doter d’une force de vente supplémentaire de 178 employés, dopnt 161 commerciaux via la reprise de la société Orevad pour 200 000 € (dont 90 000 de passifs)


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz