RTE lance une première alerte orange SMS en Bretagne

Lundi, entre 17h et 20h, le Réseau de Transport de l’Electricité (RTE) a lancé une alerte orange EcoWatt, pour appeler les citoyens bretons à modérer leur consommation d’électricité. Ce dispositif a été lancé le 12 novembre 2008, par RTE, la Préfecture de la région Bretagne, le Conseil régional de Bretagne, ERDF et l’ADEME. Il durera tout au long de l’hiver 2008-2009.

Les courbes de température ont affiché un écart de –4° degrés par rapport aux normales saisonnières et les prévisions de consommations s’annonçaient élevées pour cette journée. Les consommateurs bretons, inscrits sur le site www.ouest-ecowatt.com, ont reçu dimanche par mail et lundi matin par SMS, une alerte orange, contenant un message de sensibilisation : " Des consommations importantes d’électricité sont prévues lundi 8 décembre, en Bretagne. Pour la sécurité d’approvisionnement de la région et pour limiter les émissions de CO2 pensons à modérer nos consommations d’électricité entre 17h et 20h ".

C’est en effet, pendant cette plage horaire de fin de journée, que la démarche EcoWatt recommande d’agir en période de froid. Des gestes simples mis en oeuvre par chacun pour modérer
sa consommation d’électricité, peuvent ainsi contribuer à passer la pointe de consommation.

Aujourd’hui mardi, il est également prévu une "forte consommation électrique" sur le réseau breton. EcoWatt recommande de faire "attention au chauffage, éclairage et autres appareils entre 17 h et 20 h".

Les conseils pratiques pour mettre en oeuvre les bons gestes énergie, sont décrits sur le site internet : Ouest-EcoWatt.com.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "RTE lance une première alerte orange SMS en Bretagne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ylc
Invité
Hier, je roulais entre 17h et 20h en Ille et vilaine. Les villes ont toutes leurs illuminations sous tension (on se demande pour qui, il n’y avait pas une seul promeneur par 2°).  Les remparts de Dinan illuminés tout autour de la ville, les décos de Noël qui flashent un peu partout même dans les petits bourgs. Pourquoi l’écocitoyenneté ne concerne que les particuliers ? Les maires ne sont-ils pas concernés ?  Et les collectivités locales ne devraient-t-elles pas donner l’exemple ?Et je ne parle pas des entreprises avec des projecteurs à quartz de plusieurs milliers de watts qui illuminent leurs… Lire plus »
Petar91
Invité

Effectivement ce genre d’evenement est une bonne approche pour economiser l’energie, du moins pour eviter de  faire appel à des centrales supplémentaires ! ou d’eviter une coupure global !Le problème des déco de Noel, entreprises etc est un “faux” problème, pourquoi ? elles sont allumées la nuit lorsque les ménages consomment moins et l’electricité ne se stocke pas, les centrales electrique (nucléaire notemment) ne peuvent produire à une demande immédiate (dans l’heure), leur production est continue et fixe. Donc pas d’éclairage la nuit = production perdue dans la nature.

Philoo
Invité

La nuit, peut-être, mais les décos (privées et publiques) sont allumées dès la tombée du jour…et les économies, si elles compensent des besoins ou annulent des manques sont alors immédiates, il suffit “d’appuyer sur le bouton” !

bamse
Invité
Une question me turlupine au sujet de ces incitations à limiter la consommation électrique.En Angleterre, les industriels gros consommateurs sont incités à limiter leur consommation de pointe par un système appelé les “triads”.National grid (le RTE anglais) définit à la fin de l’hiver les 3 demi-heures de consommation de pointe de la saison, et fait payer TRES cher ce pic aux gros consommateurs (le calcul n’est pas trivial, mais on regarde en gros l’excès de consommation par rapport à la moyenne). Environ £10 (12-13€) par kiloWatt (en puissance donc).Pour un industriel, une facture en dizaine de milliers de livres pour… Lire plus »
tibeau
Invité

Bonjour,RTE demande à ce que la consommation soit réduite entre 17h et 20h (et uniquement en hiver, en bretagne quand la situation réseau est tendue). Et entre 17H et 20H c’est la nuit (en hiver) ! donc éteindre les éclairages de noel et les enseignes permettra peut être de ne pas plonger la bretagne dans le noir. donc moi je suis plus que d’accord avec Ylc.Sinon étant donné la charge actuelle et les interconnexions qui existent maintenant, s’il n’y avait pas d’éclairage la nuit et bien edf vendrait son energie… on ne perd pas la production dans la nature !!

r17777
Invité
Merci encore au 30 ans de propagande EDF!  (Qui continuent toujours à bon train d’ailleurs!)  Bonjour tout le monde… Concernant les illuminations qui effectivement viennent pas alléger les pointes de conso et donc les risques de rupture d’approvisionnement (“black out”), ils faut savoir que diverses associations environnementales bretonnes appellent chaque hiver à une résponssabilisation des communes sur ce plan … et surtout à arrêter le “pousse au crime” via les concours d’illumination récompensé (certaines communes offres des prime de plusieurs milliers d’euros aux gagnants!)! Pour ce qui est de mon asso par ex, le Réseaux d’Initiave Actions Climat du finistère (RIAC29 membre… Lire plus »
Clobinson
Invité

Le problème ne se poserait pas si en son temps des “écolos militants” … et bornés, n’avaient réussi à faire échouer le projet de Centrale nucléaire en Bretagne… La Bretagne ne finira jamais de payer dans son développement économique et dans sa vie de tous les jours, les conséquences de ce refus ( en grande partie orchestré d’ailleurs par des non-bretons !). Qui aura le courage de réclamer la reprise d’un projet de cette nature ?

Clobinson
Invité

Le problème ne se poserait pas si en son temps des “écolos militants” … et bornés, n’avaient réussi à faire échouer le projet de Centrale nucléaire en Bretagne… La Bretagne ne finira jamais de payer dans son développement économique et dans sa vie de tous les jours, les conséquences de ce refus ( en grande partie orchestré d’ailleurs par des non-bretons !). Qui aura le courage de réclamer la reprise d’un projet de cette nature ?

Dan1
Invité
Pour R17777 Vous ne m’avez toujours pas prouvé qu’une PAC, même aérothermique émettait plus de CO2 qu’i=une chaudière à condensation haut de gamme. Je reprends l’argumentaire développé dans l’article “Etats-Unis : 77 millions d’ha consacrés à la géothermie”.Voici l’intégrale : Pac absurdeAprès nouvelle analyse de la documentation de la PAC VITOCAL 350 (merci à Viessmann qui publie ces documentations en ligne), les PAC eau/eau (géothermie basse température) ne contiennent au maximum que 3,4 kg de fluide R407C et pour la version air/eau VITOCAL 350 (aérothermie) la quantité de fluide est au maximum de 4,2 kg ( … 50-awh.pdf) Le R407C est… Lire plus »
Eco
Invité

les systemes performants  pour gerer la puissance electrique ca existe mais ca n interesse absolument pas les distributeurs d energie de gros interets sont en jeuxbien a vous…..

chocard
Invité
Merci r1777 pour ces détailsA Dan1, les calculs me semblent honnetes, on peut toujours polémiquer sur quelques chiffres, mais ce que je remarque c’est que le type qui installe une PAC pour se chauffer finit toujours par l’utiliser pour se rafraichir … et là on finit par doubler la conso éléctrique en s’inventant un besoin.d’autre part le problème de l’électricité est que l’on ne peut pas (on ne sait pas) la stocker aussi facilement que le gaz ou le bois … du coup le réseau doit toujours être équilibré. Le fait de chauffer à l’électricité crée des pointes que l’on… Lire plus »
trimtab
Invité
Pour repondre à bamse : le systeme TEMPO d’EDF, avec ses jours bleu/blanc/ROUGE est en sorte un moyen de prevenir les gens (la veille à 20h) que le lendemain c’est journée ROUGE donc 5 fois plus cher!!! .(ou blanc – un peu plus cher que le tarif de base).C’est 25 journées rouges surtout (entre mi novembre et mi mars) incite les gens à ‘faire attention’. Dans notre cas depuis 10 ans que nous avons cet abonnement TEMPO nous avons réduit notre consommation de 6500 kwh/an à 4000 kwh/an (et donc la facture !) et ceci à confort égal en faisant ‘attention’… Lire plus »
Dan1
Invité
1) Pertes en lignes : Je veux bien qu’elles soient plus importantes en hiver qu’en été, puisqu’elles sont approximativement proportionnelles à la puissance totale appelée. Cela est facilement vérifiable sur le site de RTE. A titre indicatif, on atteint un minimum mi-août avec 800 MW et un maximum mi décembre avec presque 2 500 MW. Pour vérifier cela, jour par jour et heure par heure, il faut télécharger les fichiers Excel au lien suivant : D’après ces données, on ne dépasse que rarement 3 % de pertes sur la partie transport du réseau (RTE). Sachant qu’avec la distribution, on rajoute un peu moins… Lire plus »
wpDiscuz