Suez lance un programme de recherche nucléaire

Suez, Electrabel et le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire de Mol, SCK•CEN, ont signé un nouvel accord de collaboration portant sur un vaste portefeuille de projets de recherche et de développement ainsi qu’un programme de formation spécifique pour les jeunes ingénieurs engagés lors des dernières campagnes de recrutement du groupe Suez.

Cette convention porte sur un montant annuel de 3 millions d’euros pour une période d’au moins 5 ans.

"Dans le contexte actuel de développement de l’électricité nucléaire au niveau international, cette collaboration importante pour les trois partenaires confirme la reconnaissance du savoir-faire et de la qualité des recherches menées par le SCK•CEN", estime Suez dans son communiqué. SCK•CEN assure des prestations de services de support pour les centrales nucléaires du Groupe en Belgique.

La séance de signature entre les deux directions est prévue jeudi 6 décembre au siège bruxellois de Suez, en présence de Jean-Pierre Hansen, Directeur Général des Opérations de Suez et Administrateur-délégué d’Electrabel et d’Eric van Walle, Directeur Général du SCK•CEN.

Le SCK•CEN a été créé en 1952 dans le but de permettre l’accès des milieux académique et industriel belges au développement de l’énergie nucléaire dans le monde entier. Il s’agit d’une Fondation d’Utilité Publique (FUP), à statut de droit privé, sous la tutelle du ministre fédéral belge qui a l’énergie dans ses attributions.

Le SCK•CEN occupe environ 600 collaborateurs dont 45% de diplômés académiques. Dès 1991, sa mission statutaire accorde une priorité à l’étude des questions avec l’importance sociale : la sûreté des installations nucléaires, la radioprotection, le traitement sûr et le stockage des déchets radioactifs,  la lutte contre la prolifération incontrôlée des matières fissiles ainsi que la lutte contre le terrorisme.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz