Enerzine

Tour du monde en avion ‘vert’, qui sera le 1er ?

Partagez l'article

Alors que l’on attend pour 2011 ce qui a été annoncé comme le premier tour du monde à bord d’un avion propre, le Solar Impulse, c’est peut-être deux ans plus tôt, d’une petite équipe de savoyards, que viendra l’exploit.

Si le Solar Impulse de Bertand Piccard ne fonctionne qu’à l’énergie solaire, l’Hy-Bird, monoplace de 20 m d’envergure (contre 80m pour le Solar Impulse), allie énergie solaire et hydrogène.

Les 22m² de panneaux solaires sont utilisés pour le décollage et pour alimenter les instruments de bord. La pile à combustible, pour le décollage également et pour le vol en lui-même. Elle fournit 90% de l’énergie nécessaire à l’appareil.

Plus petit, plus léger, le Hy-Bird est également plus rapide que le Solar Impulse. Il devrait pouvoir atteindre une vitesse de 150 km/h. Il représente surtout un coût approchant les 4 millions d’euros, quand son concurrent en coûte 60 millions.

Si tout va bien, le Hy-Bird devrait prendre son envol pour son premier tour du monde en 2009.

Développé par la société savoyarde Lisa Airplanes, une équipe de 10 personnes, le Hy-Bird, et plus précisémenent son premier prototype, l’Akoya, ont été développés en vue de leur commercialisation. A terme, il devrait être vendu 373 000 euros, soit 1,5 fois plus cher qu’un avion normal de cette envergure.

 


Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Tour du monde en avion ‘vert’, qui sera le 1er ?"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Bolton
    Invité

    Les panneaux solaires fabriquent-ils l’hydrogène nécessaire quand l’avion ne vole pas ?? Sinon, 10% d’énergie provenant des panneaux solaires, je vois pas l’intérêt…

    wpDiscuz