ENGIE exploitera le Réseau de chaleur géothermique de Dammarie-les-Lys

La ville de Dammarie-les-Lys (Seine et Marne) a une nouvelle fois choisi ENGIE Réseaux, filiale d’ENGIE, pour l’exploitation de son réseau de chaleur, avec le projet de l’alimenter à près de 90 % en énergie géothermique.

Cette transformation répond aux engagements de la ville en matière de transition et d’efficacité énergétique et permettra à l’équivalent de 3 400 logements de bénéficier d’une chaleur de très faible empreinte environnementale à un prix maîtrisé.
 
Dammarie-les-Lys vient de renouveler pour une durée de 27 ans le contrat de délégation de service public de son réseau de chaleur à ENGIE Réseaux, qui s’engage à mener d’importants travaux de conversion des installations. Grâce à la géothermie, le réseau jusqu’à présent alimenté au gaz va pouvoir livrer à ses abonnés une chaleur d’origine locale et renouvelable.

La modernisation du réseau de chaleur de la ville, rebaptisé Géodalys, débutera fin 2016 avec le forage d’un doublet géothermique à 1.800 mètres de profondeur, puis la construction de la centrale géothermique. La géothermie profonde, parmi les plus efficaces d’Ile-de-France, contribuera pour 86 % au mix énergétique du réseau (le complément étant assuré par la chaufferie gaz). Après les travaux d’adaptation à cette nouvelle énergie, le réseau actuel de 5 km sera dans un second temps, rallongé de 1,5 km. Les 36 points de livraison de chaleur seront également rénovés pour une gestion centralisée et optimisée des installations.

D’une puissance totale de 30 MW, le réseau fournira en chaleur principalement des bâtiments d’habitation mais aussi des bâtiments communaux. Particulièrement vertueux, il permettra d’économiser plus de 9 320 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de près de 7 000 véhicules. Le recours majoritaire à une énergie renouvelable permettra de plus aux usagers de bénéficier du taux réduit de TVA à 5,5 %.

Le projet, financé à hauteur de 20 millions d’euros par ENGIE Réseaux , s’inscrit dans la transition énergétique de la ville de Dammarie-les-Lys et du territoire d’Ile-de-France.

( src : CP – Engie )

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
etehiver

La géothermie profonde dénommée renouvelable pour se chauffer gratuitement avec la chaleur de la terre est trompeuse, car elle se renouvelle très très lentement, comme le flux thermique terrestre sur toute la région parisienne divisée par le nombre d’habitants ( pris sur wikipedia géothermie ou BRGM ) soit 0,1Watts/m2 sur 12000km2 et 12millions d’habitants soit 100Watts/habitant égal à la chaleur corporelle de de chaque habitant !! C’est très insiffisant pour chauffer et donc exploitiée de trop elle se tarrira en 10 à 20 ans environ refroidissant la terre profonde qui par contraction thermique d ela terre conduira à des affaissements aussi et fissures !! Cette lenteur de diffusion thermique profonde fait que la géothermie profonde en région Parisienne si exploitiée se tarira, car son renouvellement par cette diffusion est très lent, avec que 100Watts par habitant renouvelable en région Parisienne, fait réel oublié ou caché par les professionnels de la géothermie, qui l’appellent renouvelable à tort, alors qu’elle est très très peu renouvelable, que 100Watts, juste égale à la chaleur corporelle de chaque habitant !!!!! Il faut absolument renouveler cette chaleur profonde en été avec la chaleur gasmillée en été solaire sur nos toits par canicule, avec de simples tuyaux sur nos toits sous films ou même avec la chaleur perdue en été des incinérateurs d’ordures. Sinon cette solution finira vite abandonnée, inutile, car compétement tarie, le sol refroidi inexploitable !!

Guy Weider

Intéressant !
Article de février 2016.
Où en est le projet en octobre 2017?
MeS faite?
Merci de nous dire
Salutations
Guydegif(91)

2
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime