Gazprom s’apprête à doubler ses prix à l’exportation

Face à la flambée des prix du baril de pétrole, le principal gazier russe compte bien soigner ses marges à l’export.

Le président du consortium énergétique russe Gazprom, Alexei Miller, a déclaré ce jeudi en compagnie du président russe Dmitri Medvedev, que "le prix du gaz russe vendu à l’Europe, atteindra les 500 dollars pour mille mètres cube de carburant d’ici la fin de l’année."

A la direction de Gazprom, il se dit que le prix du baril de pétrole attendrait les 250 dollars dans la même période, et que dans cette situation le gaz russe pour l’Europe serait vendu à 1.000 dollars les mille mètres cube.

Miller a conclu en disant que "ce prix n’aura rien d’exceptionnel pour le marché car actuellement les prix du gaz pour les commandes urgentes sur le marché européen atteignent déjà 1000 dollars."

P.G

[Article paru sur le site Fenêtre sur l’Europe, sous licence Creative Commons]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
harold

C’est quand même énorme! Je trouve cela totalement catastrophique. C’est une très mauvaise nouvelle pour les consommateurs que nous sommes: on ne va pas rigoler l’hiver prochain.

Momo

C’est exact …. mais c’est deja ce que connaissent l’Italie  et qq.autres Pays EUROPEENS !Et je ne parle pas des ” hors Europe ” non proteges par l’Euro fort !Et c’est bien la ” hantise ” d’eDF de voir deja se mettre aux PAC de nombreux clients actuels de GDF !…. Pourquoi croyez-vs. que la Finlande qui n’a pas d’hydro-electricite ni de vent ( ni vraiment de soleil ! )se dote d’un mega-EPR apres 2 ou 3 autres reacteurs 2eme generation ? Parce que eux ( comme les Baltes ) savent tres tres bien ce que c’est qu’etre totalement tributaires du ” grand Frere ” pour avoir chaud l’hiver ( qui est plutot rude et long chez eux ! ) et continuer a vivre bien ! ( ils connaissent tres bien la pietre qualite de vie qui fut la leur pendant des siecles , avec son corrollaire implacable : une forte mortalite et une faible longevite statistique ….) Wait and see pour nous , mais il va y avoir des pleurs et des grincements de dents terribles ds. les annees qui viennent … c’est evident !

2
0
Laissez un commentairex