Mise en service de la méga-centrale solaire de Massangis (Yonne)

EDF Energies Nouvelles a annoncé hier la mise en service de la centrale solaire de Massangis, d’une puissance installée de 56 MWc, en région Bourgogne pour un investissement de 150 millions d’euros.

Située dans le département de l’Yonne, la centrale photovoltaïque de Massangis est équipée d’environ 700.000 panneaux photovoltaïques nouvelle génération, dits « à couches minces », produits par First Solar. Elle produit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 26.000 habitants et permet d’éviter l’émission d’environ 4.300 tonnes de CO2 par an.

Alors que le projet a débuté en 2010, la centrale réalisée par EDF EN France qui a mobilisé jusqu’à 350 personnes, a été mise en service par tranches successives depuis le printemps 2012. Son exploitation et sa maintenance seront assurées par EDF EN Services, la filiale d’EDF Energies Nouvelles.

"La durée de vie de la centrale solaire est évaluée à 22 ans" selon Hervé Besserer, porte parole d’EDF dans la région.

Partagez l'article

 

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
17 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Propv

J’espère que le scandale des installations d’EDF EN bénéficiant du tarif de 34 c€/kWh va bientôt écater au grand jour. Avec cette nouvelle installation PV EDF EN, donc EDF don l’Etat, démontrent à tous qui sont vraiment les “méchants spéculateurs résponsables de la bulle spéculative PV” : ce sont eux car ils sont les seuls à réaliser de si grosses installations à un tarif d’achat autant élevé avec des rentabilités indécentes jamais vues en France !!! Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les députés, il faut empêcher la signature des contrats d’achat entre EDF AOA et les sociétés de projets… Lire plus »

Aj33

Aller encore un petit effort et EDF EN aura écoulé les 500 MW de panneau couche mince commandés à First Solar en 2009! Etonnant quand on sait qu’EDF a racheté photowatt non? Le but est donc de ne pas installer des panneaux français… Au fait on attend toujours l’usine First Solar à Bordeaux

Rice - le troll

14800Encore la démonstration que le lobby atomique quand il tolère les ENR, c’est juste pour les avaler…. Panneaux américains, poseurs polonais, CSPE+contribuables français… cherchez l’erreur quand on sait qu’EDF est une boite appartenant au peuple français mais dirigée par des affairistes. Vivement l’autoconsommation avec mes panneaux PV de chez SILLIA !

christophe1007

Tout à fait d’accord avec Propv, Aj33 et Rive-le troll, les énergies “nouvelles” en France ne sont que des moyens de pomper du fric aux abonnés EDF. Et on n’est même pas sûr que les panneaux solaires installés à grand frais seront capables avant la fin de leur courte(20ans?) vie de rembourser le prix d’achat ET les subventions.

fredo

Je souscris sans réserve à ce qu’indique plus haut Propv. On pourra estimer à moins de 3 ans le payback réel de cette centrale, ce qui laisse 17 ans de velours sur les 20 ans du contrat d’achat. Excusez du peu, le financement étant assuré grâce avec des apports initiaux garantis par la Banque Européenne d’Investissment, la centrale aura donc coûté ZERO à EDF EN, ça me fait penser au sketch les pourris d’or d’Albert Dupontel! Le conflit d’intérêt d’EDF avec RTE est évident, de l’Etat avec EDF aussi. Mais à supposer que la Cour des Comptes mette le doigt… Lire plus »

Dardsmall

L’avantage du solaire est de pouvoir en mettre sur toute surface valorisable. Construire des immenses champs photovoltaïques comme celui-là, pour moi il n’y a rien de plus stupide. Enfin, EDF s’y retrouve financièrement, chouette ! J’aime bien ce principe cénoukonpaie-céeukigagne…

gaga42

Bon, je commence à m’y faire à la nouvelle unité d’énergie, le eceeh (“équivalent de la consommation électrique d’environ x habitants”), mais bon, comme je suis un peu ringard, vous pourriez balancer aussi les Gwh/an (par exemple)? ou les tables de conversion? Merci. Et en fait, vous pouvez mettre n’importe quoi, pour le PV comme pour l’éolien, on n’a aucun moyen de vérifier les productions réelles, alors…

fredo

une rapide simulation montre: le productible là-bas avec des panneaux First Solar CdTe est d’environ 1100 kWh / kWc / an (cf PV Gis) , soit 1100 mWh/mWc, ou 61600mWh (61,6 gWh) / 56 mWc. pour 26000 habitants, cela ferait 2370 kWh par habitant, c’est beauxoup je trouve mais bon. En tous cas le chiffre de production est fiable à 2 / 3 % près.

Pastilleverte

le vrai avenir : il “suffit” de couvrir chaque M² plus ou moins “disponible” avec des PV, de la dernière technologie du moment, et le tour est joué ! Comment, à quel coût et pour quel rendement ??? Allons mon gars faut pas être réac, voyons ! Green is beautiful, small is beautiful, China is monopolising !

Sicetaitsimple

entre le type de commentaires ci-dessus et les réactions au même type de projet en Allemagne.

Luis

¤ Afin d’éviter certaines critiques déplacées selon lesquelles les centrales photovoltaïque au sol accapareraient des terres agricoles, voici une précision qui a son importance. Le terrain concerné avait dû être mis en jachère à cause des pollutions agricoles de la source d’eau potable provoquées par l’exploitant (toutes les saletés chimiques habituelles de l’agriculture intensive). Passer au bio aurait entraîné une baisse de production pendant cinq à dix ans, le temps que la terre retrouve ses qualités ancestrales : humus, vie naturelle du sol … La solution a été de valoriser le terrain avec une centrale photovoltaïque. A Toul-Rosières, c’est une… Lire plus »

Enpassant

Mais pourquoi des panneaux étrangers ? Les 20 fabricants français n’auraient-ils pu fournir suffisemment de panneaux (à un tarif nettement supérieur c’est sûr), mais notre énergéticien, qui est une entreprise appartenant au peuple français à 86 % et détenant EDF EN à 100 % aurait probablement eu la bénédiction des contribuables, (même avec un TRI très nettement moins “bon”), mais à qui on aurait expliqué les retombées en matière de richesse sur le sol francais : emplois, cotisations et charges, impots sociétés, consommation + TVA des salariés, impots des salariés, épargne et investissement des salariés, etc… A la place de… Lire plus »

Stephsea

Oui, il y a un pilote, un vrai, un dur : Proglio, symbole du capitalisme echevélé le plus dur, symbole de l’accaparement des richesses (souvent nos impôts et taxes en fait) par les happy fews, au détrimant de tous et toutes, et de leur propre progéniture d’ailleurs. Les gros actionnaires roi du monde, et les petits qui suivent! Montebourg peut monter au créneau avec son made in France de pacotille. Le vrai made in france, ce n’est pas les montres et les marinières… Quelle foutaise quadn on voit les industries et PME exploser en vol à cause des banques qui… Lire plus »

Sicetaitsimple

Résumons nous: -si Proglio (EDF) fait un EPR en France, c’est pas bien -si EDF fait du solaire en France, c’est pas bien – si EDF rafle 3 pars eoliens offshore sur 4, c’est pas bien. – pour le gaz c’est pas net mais à mon avis c’est pas terrible… – même l’hydrolienne d’EDF, j’imagine que certains trouvent que c’est pas bien ( hachoir à poissons..etc…) -il ne manquerait plus qu’il vienne à l’idée d’EDF de faire une nouvelle centrale charbon en France pour que Dan1 (et certainement d’autres) nous dise que c’est pas bien! Sicetaitsimple, c’est ça?

Sicetaitsimple

Pour le gaz c’est pas terrible non plus, même si dans le cas évoqué il s’agissait d’un projet DirectEnergie.

Sicetaitsimple

Vous qui parlez d’accaparement d’impots et de taxes par EDF, je vous recommande la lecture du document suivant, que j’ai cité il y a quelques jours…..Vous y verrez que Proglio est vraiment un petit joueur….

Sicetaitsimple

A noter la parution des chiffres trimestriels d’ERDF. le PV (raccordé à ErDF) dépasse pour la première fois les 3000MW pour la France métropolitaine. Avec les horreurs dénoncées ci-dessus, honte à Proglio, on ne doit pas être loin de 3500MW. La file d’attente (ERDF) augmente ( certes légèrement) pour le PV comme pour l’éolien.