6 ministres européens contre le nucléaire

Une rencontre informelle s’est tenue à Vienne entre les Ministères de l’environnement de l’Autriche, de l’Allemagne (Secrétaire d’Etat Matthias Machnig), de l’Irlande, de l’Italie, de la Lettonie et de la Norvège sur les thèmes du changement climatique, du rôle de l’énergie nucléaire et des autres alternatives énergétiques.

A l’issue de cette conférence de deux jours, les ministres présents ont réaffirmé leur position dans une déclaration commune : l’énergie nucléaire ne serait selon eux pas conciliable avec le concept de développement durable et ne constituerait pas une bonne solution pour lutter contre le changement climatique.

Etant donnée la nature transfrontalière des risques qu’induit l’utilisation de l’énergie nucléaire (accidents, prolifération, déchets), les participants ont exigé davantage de transparence de la part des pays ayant opté pour cette forme d’énergie, ainsi qu’une meilleure communication avec les Etats qui leur sont directement voisins.

Cette rencontre ministérielle s’inscrit dans la continuité du dialogue entamé à Dublin en mars 2007 sur la sûreté des réacteurs nucléaires, le mixe énergétique du futur et l’importance à donner aux économies d’énergie et à l’efficacité énergétique.

La déclaration commune (en anglais)

 
 BE Allemagne numéro 355 (3/10/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51299.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "6 ministres européens contre le nucléaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Christophe
Invité

Ces ministres sont hypocrites et menteurs: ils veulent faire croire qu’il est possible d’imposer tout de suite des énergies “renouvelables” infimes à la place de l’énorme quantité d’énergie fossile. Les mode de vie peuvent devenir peu à peu plus sobres, mais quand? Seul le nucléaire peut assurer la relève. Ou alors la planète brûlera avant les dernières miettes de charbon.

dunecan
Invité
quelle certitude sur les besoins énergétiques ? aller vers un mixte énergétique compatible avec un veritable developpement durable, c’est au contraire tourner le dos progressivement fermer les centrales en fin de vie, certainement pas en ouvrir de nouvelles et investir massivement dans des formes d’énergies respectueuses, des moyens d’economiser au maximum l’energie, assumer ces choix energetiques en etant sobre, oui et puis si cela ne suffit pas, apprendre à nos enfant, génération futures d’autres modes de vie compatibles avec les énergies disponibles.. en bref apprendre à ne pas hypothéquer comme nous l’avons fait sur le dos de nos enfants et… Lire plus »
Alain
Invité
La tartufferie des ministres, qui sont avant tout des politiciens, s’explique par leurs soucis électoraux. Qui donc rappellera que les éoliennes ne produisent que 20% du temps_auqnd il y a du vent, mais pas trop fort? Et elles sont justement à l’arrêt lors des pointes de consommation: quand il fait très froid ou très chaud, c’est toujours par temps calme! Il faut donc prévoir en relai des centrales au charbon ou au gaz. Par contre il existe en France des centaines de milliers de petites chutes d’eau aménagées autrefois sur les rivières et ruisseaux pour les moulins, les usines ou… Lire plus »
wpDiscuz