70 % des Français favorables à la fusion Suez-GDF

Dans un sondage réalisé par TNS Sofres pour le compte du ministère des Finances, les trois quarts des Français ont entendu parler du projet de fusion Suez-GDF et 70 % d’entre eux y voient une bonne réponse « aux défis énergétiques de demain ». Un quart la désapprouve. Les écarts sont d’autant plus visibles selon les appartenances politiques : 85 % des sympathisants de droite y sont favorables, contre 64 % de ceux de gauche.

Pour 58 % des sondés, la fusion renforcera la position de la France dans le paysage énergétique européen et pour 49 % d’entre eux, cela permettra de sécuriser l’approvisionnement du pays. Concernant les conséquences tarifaires de ce projet, seulement un tiers des Français s’attend à voir des effets positifs sur les prix.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "70 % des Français favorables à la fusion Suez-GDF"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Le "gazier"
Invité
Mesdames,Messieurs, Je travail dans le monde du gaz depuis 46 ans, en tant qu’ingénieur et Directeur Commercial de fournisseurs de GDF. Cette fusion est, comme d’habitude, incomplétement exposée…Ce que vous confirmez “les trois quarts des français ont entendu parler du projet de fusion Suez-GDF”…c’est franchement très vague… Dans cette affaire, il s’agit de rappeler que nous sommes dans la fourniture des énérgies essentielles à la vie des français et qu’il est primordial, pour tout un chacun, de bien “peser” les conséquences d’une telle fusion. A ce jour, la participation cotée de l’état français dans GDF est de 80,19%. L’état est… Lire plus »
Claude
Invité

et destiné à disparaitre parce que non renouvelable . Un véritable service public mettrait l’accent non pas sur le gaz mais sur les énergies renouvelables . Un directeur commercial travaillant dans la filière gaz confond le service public avec sa carrière , c’est à dire confond le service public avec son intéret personnel .

Le "gazier"
Invité
A ce jour, Il faut faire face aux besoins à courts et moyens termes tout en se préoccupant, bien entendu, du long terme en se tournant vers les énergies renouvelables, c’est évident. Malheureusement, leurs développements nécessitent du temps… et il faut faire face aux besoins présents et croissants en énergies essentielles. En 2004, l’Union Européenne a consommé 485 milliards de m3 de gaz naturel, la part de la France étant de 9,9 % pour une production mondiale estimée à 2777 milliards de m3…En matière de pluralité des énergies utilisées, le Gaz naturel représente,pour la France en 2004, 14,6% dans la… Lire plus »
pierre henri
Invité
bonjour, je suis chef d’entreprise depuis bon nombres d’années et j’ai eu le “bonheur” d’assister à l’ouverture du marché du secteur de l’énergie pour les professionnels… ma facture n’a cessé de croître !! Je suis donc aussi, pleinement, contre cette privatisation qui ne pourra entraîner qu’une augmentation massive des prix de l’électricité et du gaz (… je ne suis pas propiétaire d’une entreprise afin de donner mes produits 🙂 ) En ce qui concerne, le groupe “Suez” , qui malgré ses problèmes judiciaires actuels dû au rachat de “electrabel” ainsi que la polémique concernant l’approvisionnement d’eau en Amérique du sud… Lire plus »
Claude
Invité
Le gaz naturel présente des inconvénients : les ressources en France sont quasi nulles , il faut l’importer ce qui appauvrit les finances publiques et enrichit nos fournisseurs ; la géopolitique rend l’approvisionnement incertain , faut il rappeler les problèmes avec l’Ukraine l’hiver dernier ? C’est une énergie polluante qui produit des gaz à effet de serre ; les prix ne sont pas garantis malgré la “régulation” Française , il faut bien payer le prix exigé par les founisseurs ; et si l’état prend en charge certaines augmentations , c’est avec nos impôts , au final nous payons la totalité… Lire plus »
wpDiscuz