Abu Dhabi s’offre la compagnie pétrolière espagnole CEPSA

Total a confirmé lundi la cession de ses 48,83% dans la deuxième compagnie pétrolière espagnole, CEPSA, pour un montant de 3,7 milliards d’euros.

Le pétrolier français indique en effet avoir apporté la totalité de sa participation de 48,83% dans CEPSA à l’offre publique d’achat (OPA) lancée par IPIC sur la totalité du capital de CEPSA, à un prix de 28 euros par action. Pour Total, le montant de la transaction reçu le 29 juillet 2011 s’élève à 3,7 milliards d’euros.

Le Groupe Total poursuit ainsi la réduction de son exposition au raffinage européen, en ayant diminué de près d’un quart, soit 550 000 barils par jour, sa capacité de raffinage en Europe depuis début 2007. En contrepartie, il continuera à se développer en Espagne dans le domaine des lubrifiants, des produits de spécialité et de la chimie.

CEPSA possède une capacité de raffinage de 528 000 barils par jour, un réseau d’environ 1 750 stations-service en Espagne et au Portugal et une production d’hydrocarbures d’environ 55 000 barils par jour. Il est également présent dans les secteurs de la pétrochimie, de la distribution de gaz et de l’électricité.

** IPIC, une entité détenue à 100% par le gouvernement de l’Emirat d’Abu Dhabi, était déjà actionnaire de CEPSA, à hauteur de 47,06%, avant le lancement de l’offre publique d’achat.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Abu Dhabi s’offre la compagnie pétrolière espagnole CEPSA"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jl06
Invité
Une brève qui passe plutôt inaperçue… Mais savez-vous que la “Compañía Española de Petróleos, S.A.” fut fondée en 1929, de la même façon que la France s’était donné les moyens industriels dans le même domaine en 1924 par l’internédiare de la Compagnie Française des Pétroles (aujourd’hui Total)? Evidemment, CEPSA et Total ne sont pas comparables aujourd’hui, mais il est quand même intéressant de voir CEPSA entièrement aux mains de IPIC (l’investisseur pétrolier international d’Abu Dhabi). Dans un autre style, on pourra remarquer l’acquisition de Addax par le géant chinois Sinopec en 2009. Deux exemples parmi d’autres… Bien gérée, la combinaison… Lire plus »
wpDiscuz