“Accélérer la transition énergétique et soutenir la croissance verte”

La Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a participé mardi dernier à la réunion de la commission développement durable, environnement de l’Association des régions de France (ARF) présidée par Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, et ancien ministre.

Comme annoncé le 25 avril, cette réunion intervenait dans le cadre de la préparation de la loi de programmation pour la transition énergétique.

En parallèle au travail sur le projet de loi et avant le débat parlementaire à venir, Ségolène Royal a souhaité mettre en place un partenariat entre l’État et les régions afin d’engager des mesures immédiates pour soutenir la croissance verte et l’emploi : "rénovation énergétique des bâtiments, chantiers d’économies d’énergie, d’énergies renouvelables et de transports publics propres, bornes de recharge pour les véhicules électriques, etc."

Une méthode a été définie avec les membres de la commission de l’ARF dont l’objectif est de répondre aux questions suivantes :

♦ Comment créer une dynamique pour la rénovation énergétique des logements ?

♦ Comment relancer la production d’énergies renouvelables ?

♦ Comment placer la transition énergétique au cœur des politiques de développement économique ?

♦ Comment simplifier, rendre plus lisible et efficace l’action publique dans les territoires ?

Cette démarche devrait être concrétisée en juin par un accord de partenariat entre le ministère et les régions.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "“Accélérer la transition énergétique et soutenir la croissance verte”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Non c non
Invité
. Sincèrement, vous y croyez-vous qu’ils soient capables de répondre à ces questions ?????? “- Comment créer une dynamique pour la rénovation énergétique des logements ? – Comment relancer la production d’énergies renouvelables ? – Comment placer la transition énergétique au cœur des politiques de développement économique ? – Comment simplifier, rendre plus lisible et efficace l’action publique dans les territoires ?” … alors qu’ils ne sont même pas capable de mettre en forme les promesses électorales de F.HOLLANDE concernant les ENR et notamment le PV ! Alors pourquoi croire de nouvelles promesses d’un avocat et d’une politicienne ? Il… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

sauf qu’à vouloir aller directement au “tout enr”, on se prive de nombreuses opportunités d’accélérer l’amélioration de systèmes “conventionnels” de production ou de consommation d’énergie, sous pretexte que ce sont des “pas politiquement corrects”, c’est à dire à base d’énergies fossiles. Allez Marie Ségolène, encore un peu plus de com° et tu vas rendre jaloux Mister Senor Valls

Magnum
Invité

@ Pastilleverte: Sérieusement? Vous croyez que le problème des énergies fossiles c’est qu’elles ne sont pas politiquement correctes? Les problèmes du genre émissions de polluants, de gaz à effet de serre, ou déchêts problématiques, c’est juste du “politiquement correct”? Vous êtes aussi peu conséquent que ça?

Steph
Invité

Apres la hausse du prix d’electricite de 5%, l’ecotaxe reportee, voila maintenant que Becassine nous sort qu’on pourra certainement jamais sortir du nuke. Elle nous prepare un enterrement de la transition energetique de 1ere classe. Opportuniste et carrieriste. On rappelera que les emplois dans le solaire PV c’etait 25 000 fin 2011, 10 000 a l’election de Flamby et 5 000 aujourd’hui, sans reaction de ce gouvernement rose-vert (car les ecolos ont leur part de culpabilite).

b api
Invité
Eh oui. La transition énergétique, c’est plus une affaire qu’on traite dans son petit pays tout seul dans son coin. Les réseaux sont interconnectés et les marchés financiers jouent le prix de l’énergie à chaque seconde. Avez vous entendu qu’il vient de se signer le contrat gazier du siècle entre Russie et Chine ? Que croyez vous que celà donne sur le coût de l’énergie en Allemagne si ce n’est en Ukraine ? Et en France ? Qu’est ce qui se prépare aussi dans les accords entre Europe et Etats Unis sur le volet énergétique ? Et tout simplement, quelle… Lire plus »
Verdarie
Invité
Ce qui gêne le développement des énergies vertes c’est qu’elles doivent être financées par la consommation électrique qui elle même à un coût de production. Or si l’on ne veut pas réduire encore la croissance il est impératif de limiter ces coûts. Ce qui réduit d’autant les possibilités de développement de ces énergies. Si l’on faisait passer l’énergie verte dans le moteur de l’automobile on pourrait augmenter le nombre de contributeurs, tout en diminuant nos achats de pétrole et de gaz et ainsi augmenter l’emploi. Par cet apport financier on pourrait envisager de multiplier rapidement le développement de ces énergies… Lire plus »
enerZ
Invité

Merci d’arrêter de poster plusieurs fois le même message ! c’est du spam à caractère promotionnel… la sanction sera le banissement du forum. Dernier avertissement. Le modérateur

wpDiscuz