Alstom et Isolux vont convertir une centrale au fioul au coke de pétrole

Alstom et son partenaire Isolux viennent de signer un contrat avec la Comisión Federal de Electricidad du Mexique (CFE) afin de convertir deux unités de 158 MW de la centrale thermique d’Altamira au Mexique.

Actuellement alimentées au fioul, ces unités seront transformées pour fonctionner au coke de pétrole. Cette conversion permettra de réduire très substantiellement les coûts d’exploitation des unités, le prix du coke de pétrole étant sensiblement inférieur à celui du fioul. Il s’agit du premier projet de conversion de ce type mené au Mexique.

Le projet prévoit la conception, l’ingénierie, la construction et l’installation des équipements, les travaux électromécaniques et de génie civil, ainsi que les contrôles de réhabilitation et de modernisation qui permettront d’allonger la durée de vie de 30 années supplémentaires. Alstom fournira les composants technologiques du projet, à savoir deux chaudières à lit fluidisé circulant. Isolux sera en charge de la maîtrise d’œuvre EPC (ingénierie, approvisionnement, construction), associant la technologie d’Alstom à l’ensemble des autres travaux requis.

Ce projet de conversion s’inscrit dans le cadre de la Stratégie Energie 2013-2027 du Mexique, dont l’objectif est de produire une électricité plus propre dans le pays en augmentant l’efficacité des centrales thermiques. Une fois le projet finalisé, la centrale d’Altamira aura réduit de 90 % ses émissions de dioxyde de souffre. La conversion s’étalera sur 45 mois et permettra la création de plus de 2 000 emplois directs et indirects.

"L’association de la technologie éprouvée d’Alstom et de l’expérience d’Isolux nous permettra d’apporter une solution plus efficace d’un point de vue énergétique et plus durable d’un point de vue environnemental", a déclaré Andreas Lusch, Senior Vice President en charge des activités Vapeur d’Alstom.

Présent au Mexique depuis près de cinquante ans, le Groupe Alstom a installé plus de 11.000 MW d’équipements de production d’électricité dans le pays, soit près de 20 % de la capacité totale du Mexique.

** La part d’Alstom dans ce contrat s’élève à près de 90 millions d’euros.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz