Alstom : Une usine pilote de capture de CO2 aux USA

Alstom et Dow Chemical développent conjointement un projet pilote de capture du dioxyde de carbone émis par une chaudière au charbon en Virginie occidentale (États-Unis).

Les deux groupes prévoient la conception et la construction de cette usine pilote, destinée à capturer le CO2 présent dans les gaz de fumées issue de la chaudière à charbon de l’installation d’Union Carbide Corporation (UCC).

Alstom assurera la conception, la construction et l’exploitation de cette usine pilote, qui devrait permettre de capturer près de 1 800 tonnes par an (tpa) de CO2 présent dans les gaz de fumées grâce à la technologie à base d’amines avancées d’Alstom et de Dow.

Dans le cadre du projet, Dow fournira le site et les infrastructures, ainsi que les produits chimiques et son expertise dans le domaine des amines. L’usine pilote devrait être opérationnelle à compter de l’été 2009.

Le nouveau procédé devra réduire de façon significative la quantité d’énergie requise pour la séparation et la capture du CO2. L’usine pilote de Virginie occidentale validera cette nouvelle technologie.

« Le charbon, qui représente plus de deux tiers de la production d’électricité dans le monde, est et restera une part essentielle du mix énergétique mondial, explique Philippe Joubert, Vice-Président Exécutif d’Alstom et Président, Alstom Power. Pour autant, le charbon ne demeurera une source d’électricité viable que dans la mesure où la production de CO2 sera réduite. Notre coopération avec Dow (…) apporte la validation dont nous avons besoin pour le lancement à l’échelle commerciale de notre technologie de capture du CO2 à base d’amines.»

L’ensemble du charbon utilisé dans l’usine pilote sera extrait localement en Virginie occidentale.

Pour le groupe Dow, ce projet constitue un élément important de ses objectifs de développement durable pour 2015. Pour Neil Hawkins, Vice Président Développement durable, «les États-Unis doivent engager une action rapide afin de ralentir, stopper puis renverser la tendance à la croissance du CO2 et des autres gaz à effets de serre. Dow figurera parmi les leaders de la promotion de ces solutions», espère-t-il.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
marcob12
Invité
marcob12

Comme je l’ai dit ailleurs, le but de la capture et stockage du CO2 doit être à la fois de réduire drastiquement les émissions de CO2 des centrales à charbon EXISTANTES et qu’on ne peut éviter (celles des autres), pas d’en construire de nouvelles… Au mieux ces centrales CCS émettront entre 50 et 100gr de CO2/kwh soit plus que le nucléaire et les renouvelables. Mais l’objectif crucial de cette technique est de pouvoir construire des centrales thermiques à « contre-émissions » (ou « émissions négatives ») de CO2, brûlant de la biomasse (carbone extrait de l’air) pour ensuite le géostocker, donc fabriquer une pompe… Lire plus »