Enerzine

Appel d’Offres de la CRE : Heliotrop répond à plus de 20 MW HCPV

Partagez l'article

Heliotrop, l’industriel français du photovoltaïque à concentration, a annoncé le 17 février dernier avoir répondu à plus de 20 MW de part de CPV dans les projets déposés sur la sous-famille 3, le photovoltaïque à concentration.

« Nos clients, des groupes et des PME, sont motivés par les perspectives de coûts du photovoltaïque à concentration, grâce à la technologie 1024 Soleils, et par les possibilités d’export de la technologie, de nombreux développeurs solaires se tournant aujourd’hui vers des marchés hors de France continentale. Naturellement, la perspective de création d’emplois a sensibilisé les développeurs, souvent fragilisés par le contexte actuel et pour qui l’emploi en France a une valeur de bon sens. Heliotrop est le seul industriel à concevoir et fabriquer ses modules photovoltaïques à haute concentration en France », a indiqué Paul Bellavoine.

"Les appels d’offre par technologie ont suscité la curiosité, la proposition de valeur Heliotrop a remporté un vif enthousiasme."

« Il va de soi que nous espérons des analyses rapides des appels d’offres, en particulier sur ces technologies innovantes, et nous observons que juridiquement, dans le solaire comme cela avait été le cas dans la biomasse, le gouvernement peut accepter plus de projets que ce que l’appel d’offre a proposé ».

HCPV®, acronyme d’Heliotrop Concentrated PhotoVoltaics, est une marque déposée de la société Heliotrop.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    12 Commentaires sur "Appel d’Offres de la CRE : Heliotrop répond à plus de 20 MW HCPV"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    renewable
    Invité

    le titre n’a aucun rapport avec le contenu de l’article, Heliotrop n’a encore rien obtenu du tout, mais annonce juste avoir répondu avec 20MW sur cette technologie. La CRE à jusqu’à Juin pour rendre son verdict et c’est au futur gouvernement que reviendra l’annonce des lauréats, annonce prévue en Juillet.

    enerZ
    Invité

    Merci pour votre remarque pertinente. Nous avons corrigé. La rédaction

    Pastilleverte
    Invité

    thème bien familier à nos oreilles en ces temps de campagne présidentielle. Le système étant plus sophistiqué que les « simples » panneaux PV, il est sans doute envisageable de le produire « en France » (même si la société était étrangère), cause, entre autres, coûts de la MO mieux absorbé. Evidemment comme la filière est récente, ça n’atteindra pas les volumes des panneaux PV, qui continueront à être fabriqués aujourd’hui en Chine, demain au Vietnam, après-demain à Madagascar, au fur et à mesure que les salaires dans ces pays augmentent… donc pendant encore longtemps.

    Rrenergie
    Invité

    Fabrication française certes, mais le coeur du système, la cellule, proviendrait des US. Quelqu’un a-t-il des informations sur cette question ?

    Samivel51
    Invité

    De quels appels d’offre s’agit-il? Ou prevoit-on de construire ces centrales HCPV?

    renewable
    Invité
    Aucun lien fils unique Le saolaire n’est pas la raison de la localisation d’une aprtie de la fabrication en Chine. C’est lesoutien national très fort (reglementation très faible, y compris environementale sur ces usines), les subventions directes et indirectes, la quasi absence d’imposition, mise à dispo des terrains, et surtout le gigantisme des usines qui permet un levier énorme sur les commandes de matières premières. Ne pas oublier quand même qu eles importations chinoises de panneaux en France n’ont jamais dépassé 50% du volume total et que la production française a toujours existé et existe toujours en dépit des énormes… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    « …la 2ème doit être la revue à la hausse de l’objectif d’installation de PV pour 2020, le PS propose 20 000MW, la droite propose toujours 5400MW…. L’avenir du PV made in france se joue aux élections présidentielles, place sur le réseau (baisse de la part du nucléaire), financement, soutien public et hausse de l’objectif 2020. » C’est sûr qu’il va falloir une sacrée baisse du nucléaire. Pensez donc, avec les 5 400 MW de droite on produirait 6 TWh et avec les 20 000 MW de gauche on produirait 22 TWh. Si vous votez à gauche il faudra réduire le nucléaire… Lire plus »
    Tonys
    Invité

    … Gouvernement: – si le photovoltaïque ne décolle pas (alors que c’est la source majeure de production d’électricité dans le monde entier!) – s’il pleuvait aujourd’hui – si j’ai oublié d’acheter du lait hier En d’autres temps la population ignorante se tournait vers un ou plusieurs dieux pour justifier tout phénomène inexplicable. A la phase de puberté, l’adolescent attribue en général la responsabilité de son mal être à ses parents. Grandissez un peu monsieur renouvelable…

    Dan1
    Invité

    Pour Tonys. Vous y allez fort. Juste un élément de réflexion : C’est pas ma faute , c’est l’Etat. A ce propos je repropose ce qu’a dit Bill Clinton à propos du rejet de l’Etat :

    airsol
    Invité

    Honnetement, vous seriez dans le solaire, vous penseriez également que la politique gouvernementale en matière de PV a été particulièrement merdique, ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas eu et qu’il n’y a pas encore un soutien fort. Mais faut pas le dire…

    Tonys
    Invité
    Que le gouvernement ait probablement foiré en stimulant /déclanchant la création de la bulle PV OK! Qu’ils aient fait preuve de lâcheté politique en ne la déglonfant pas plus tôt et de façon moins brutale OK! De la à dire qu’ils aient fait des énormes efforts pour casser toute filière ENR en France, NON! C’est de la pure théorie du complot! Le PV n’est pas crédible pour produire de l’électricité à grande échelle. C’est super pour alimenter des calculatrices sans avoir recours à des foutus piles, mais au delà c’est peanuts! En témoigne le revirement politiques des autres états… En… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    « Et puis honnêtement, sans jouer au devin, il fallait être particulièrement naif ou aveugle pour croire que le PV à 60cts/kWh injecté sur le réseau indépendemment de la consommation allait être DURABLE » Tout à fait d’accord, mais on peut aussi être opportuniste, clairvoyant et être suffisamment rapide pour changer de « terrain de jeu » quand ça paye plus : « Et pour répondre à Dan1: je ne suis pas contre un état fort, mais à condition qu’il ne fasse pas n’importe quoi et que cela n’engendre pas l’absence d’initiative individuelle… » Moi aussi, je souhaite que l’Etat ne fasse pas n’importe quoi. Mais… Lire plus »
    wpDiscuz