Areva : émission obligataire de 2,25 milliards

Areva annonce avoir lancé vendredi avec succès sa première émission obligataire d’un montant total de 2,250 milliards d’euros.

Celle ci comprend une tranche de 1,250 milliard d’euros à 7 ans (échéance septembre 2016) avec un coupon annuel de 3,875 % et une tranche de 1 milliard d’euros à 15 ans (échéance septembre 2024) avec un coupon annuel de 4,875%.

Le livre d’ordres a été fermé en moins de 10 minutes, pour un montant final de plus de 16 milliards d’euros.

Cette émission obligataire va permettre d’étendre l’échéance moyenne de la dette du groupe et de soutenir le plan de développement d’Areva.

CALYON Crédit Agricole CIB, HSBC, J.P.Morgan et Société Générale Corporate & Investment Banking étaient les chefs de file de cette émission obligataire.

"Areva se réjouit de l’intérêt porté par les investisseurs à cette toute première émission obligataire. Il s’agit d’une preuve de confiance et d’une marque de soutien à la stratégie du groupe", a commenté Alain-Pierre Raynaud, Directeur Financier du groupe Areva.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Areva : émission obligataire de 2,25 milliards"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

Cette nouvelle constitue la signature de la faillite d’Areva: présentée pour investir, c’est en fait pour boucher les trous que Lauvergeon emprunte.

alain843
Invité

Ce n’est pas un emprunt déguisé, mais bel et bien un vrai gros emprunt et avec des taux supérieurs aux taux de base ! pour bien rémunérer les institutionnels qui ont souscrit en dix minutes ( 7 fois le montant de ces 2 émissions !!! ) pour bien attirer les futurs chalands si les prochaines émissions étaient  réservés à d’autres…

boronspin
Invité

Comparer aux 24 Mde de commandes engrangées, tout va bien

marcob12
Invité
“La confiance des marchés” ?… Vous parlez de ce machin qui achetait du brut à 150$ à la mi-2008 en anticipant son passage à 200 d’ici quelques mois sans avoir prévu qu’on serait à 40$ six mois plus tard ? Ce truc qui a envoyé l’économie mondiale dans les décors par son efficience et sa clairvoyance ? Ce bidule qui se délectait aux USA d’une situation que William Black et Roubini ont qualifié de “Ponzi Scheme” ? Dans le monde réel tous les investisseurs de la planète savent qu’Areva c’est l’Etat Français, du sûr, du solide, une entreprise increvable. Elle… Lire plus »
alain843
Invité

et pour les préservatifs …si le CEA trouve une solution pour nous préserver de tous les déchets radio-actifs accumulés alors AREVA va en construire/vendre par milliards (des préservatifs)

alain843
Invité

vous appelez cela une solution ? je dirais plus simplement un pis-aller du genre serviette hygiènique en attendant (combien de temps ?) de savoir comment se débarasser définitivement des déchets les plus dangereux. pour le reste , bien à vous

Dan1
Invité

Puisque qu’on demande le meilleur à AREVA pour le traitement-confinement de ses (nos) déchets, ne pourrait-on pas demander à ses ingénieurs d’inventer aussi une solution de confinement-élimination des déchets solides, liquides et gazeux des centrales à charbons-lignite qui sont :  – monstrueusement plus nombreux que les déchets nucléaires,  – absolument pas confinés,  – et probablement largement aussi durables (la demie vie du mercure c’est combien ?)  et… pas du tout médiatiques ! Chut, ne parlez à personne de cette histoire de préservatif pour les déchets des centrales thermiques à flamme, c’est uniquement pour le nucléaire.

marcob12
Invité
@pamina Mais je ne suis pas analyste financier et n’ai touché aucun “bonus” se chiffrant en millions de $ comme rémunération de mon incompétence. La plupart (4/6 au moins) de ces établissements financiers “clairvoyants” viennent d’être subventionnés par le contribuable américain (via AIG) justement pour avoir fait des placements forts hasardeux et y avoir laissé des plumes. C’est donc (en partie) le contribuable américain utilisant l’épargne chinoise qui vient d’acheter de l’Areva… Areva est un “produit” sûr car la planète des investisseurs sait que l’Etat français va renouveler son parc nucléaire (et pas en faisant jouer la concurrence) et ne… Lire plus »
wpDiscuz