Automobile : les nouveaux barèmes 2012 du bonus-malus

Le nouveau barème du "bonus-malus" automobile qui devient applicable aux véhicules achetés à compter du 1er janvier 2012, prend en compte la plupart des modèles de la gamme des véhicules électriques et hybrides qui sortiront cette année.

Annoncé par Eric Besson, le 11 novembre 2011, le nouveau barème conserve les seuils du barème initialement prévu. Les bonus accordés aux véhicules électriques et hybrides sont maintenus (5 000, 3 500 et 2 000 euros) et cela dans l’objectif de soutenir la filière.

Il ne remet pas en cause la "zone neutre" (véhicules émettant entre 106 et 140 grammes de CO2 par kilomètre), soit 70 % des véhicules neufs vendus en France. Les trois premières tranches du malus restent inchangées (véhicules émettant entre 141 et 180 grammes de CO2.

Ce qui change côté bonus :

– entre 61 et 90 grammes d’émission de CO2 : 400 euros (600 euros auparavant)
– entre 91 et 105 grammes d’émission de CO2 : 100 euros (300 euros)
– Le super-bonus(1) passe de 300 à 200 euros

Ce qui change côté malus :

– entre 181 et 190 grammes : 1 300 euros (1 100 euros auparavant)
– entre 191 et 230 grammes : 2 300 euros (1 600 euros)
– au-delà de 230 grammes : 3 600 euros (2 600 euros)

Le seuil du malus annuel(2) est abaissé à 190 grammes de CO2, contre 245 grammes.

 

Automobile : les nouveaux barèmes 2012 du bonus-malus

1- versé en cas d’achat de véhicule propre avec mise au rebut d’un véhicule de plus de 15 ans
2- versé par les propriétaires de véhicules dont l’émission en CO2est supérieur à un certain seuil (250 grammes en 2009, 245 grammes 2010, 190 grammes en 2012)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Automobile : les nouveaux barèmes 2012 du bonus-malus"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Observa
Invité

je trouve que les malus restent timides. on parle d’un méga choc pétrolier pour les années à venir en raison de l’après peak oil, alors il faut pousser les français au changement… avant qu’il ne soit trop brutal !

Pastilleverte
Invité

je suis d’accord, 3600€, même annuels pour la Rolls le liliane B*** ou les super 4X4 ou super joujoux de frimeurs mal dégrossis que sont beaucoup de nos footballeux préférés (enfin, ceux qui vivent encore en France), c’est bien peu de choses. Vite, François H***, contre propose, on sait jamais ça t’apportera peut être quelques points dans les sondages.

Sting13
Invité
Ha oui bonne idée, taxer encore un peu plus ces sales riches…. En attendant les 3600 € de malus, c’est 3600€ qui iront directement dans la poche de l’état au lieu d’aller dans diverses économies locales (restos hotel ….) qui eux aussi font vivrent pas mal de gens… entre une voiture rejetant 100 g de CO2 qui parcours 30000km / an et une voiture rejetant 300 g de CO2 qui parcours 10000km / an QUI pollue le plus ???? C’est plutot une taxe à la consommation au litre au 100km qu’il faudrait! ha non je suis bête celle là existe… Lire plus »
rouget
Invité

La zone neutre supérieure à 140 gCO2/km reste bien généreuse également !

Babase
Invité

le meme litre de carburant est mieux utilisé dans une voiture économe qu’une voiture de luxe. C’est cela qui est taxé, un gaspillage superflu et c’est normal. Et la poche de l’état sera aussi redistribuée…

gp
Invité
j’ai beau être un fervent ambassadeur du modèle Négawatt appliquée à la mobilité, il faut qd même reconnaitre que ce nv barème 2012 tient la route. Et puis, l’important est désomais de convaincre les pays à la traine de faire la même chose. Et que dire de l’Amérique du Nord qui continue de faire l’apologie des V8 à essence boite auto dans des énormes pick up “flex-fuel”? Y a pas comme un monde à 2 vitesses qui est en train de nâitre en matière de protection de l’environnement? Que la France montre l’exemple, c’est la moindre des choses. Mais il… Lire plus »
wpDiscuz