BP veut commercialiser de l’éthanol cellulosique

BP et Verenium ont annoncé hier la formation d’une société commune (50-50) pour développer et commercialiser de l’éthanol cellulosique à partir de matières premières non alimentaires.

Cette entité sera chargée de commercialiser la technologie de l’éthanol cellulosique développée et éprouvée par Verenium, lors de la première phase du partenariat, l’été dernier.

D’un financement de 45 millions de dollars ce partenariat est destinée à créer la première société commerciale dans la diffusion de l’éthanol cellulosique à grande échelle aux Etats-Unis.

"Cette collaboration représente la prochaine étape dans le positionnement de Verenium et de BP, à l’avant-garde de la commercialisation de biocarburants cellulosiques aux États-Unis", a déclaré Carlos A. Riva, PDG de Verenium.

"Cette nouvelle étape dans nos relations avec Verenium démontre notre réel engagement à faire de l’éthanol cellulosique une réalité à court terme sur le marché des carburants aux États-Unis" a indiqué pour sa part Sue Ellerbusch, le président de BP biofuel en Amérique du Nord.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "BP veut commercialiser de l’éthanol cellulosique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité

L,éthanol doit effectivement être produit à partir de matières cellulosiques non-alimentaires. Il faut donc cesser de le produire à partir du maïs, comme c’est le cas (et de façon intensive ) aux USA . Il ne faut quand même pas retirer la nourriture de la bouche de certaines populations (on prive le Mexique de ce maïs ) pour produire de l’éthanol qui fera rouler nos véhicules automobiles. Énergies renouvelables : http://www.denis-laforme.over-blog.com

Stnley
Invité

Et bien denlaf ? tu crois que les mexicains ne savent pas faire pousser du maïs ? au contraire je pense que cela donnerai beaucoup de travail aux mexicain qui auraient au moins un peu de travail, au lieu de d’émigrer souvent clandestinement.

Bervil
Invité

Oui, il y a,au Mexique,suffisament de surface à cultiver pour ça .Et les mexicains  savent bien  faire pousser le maïs .

wpDiscuz