Enerzine

Canada : une nouvelle technologie pour assainir les transports

Partagez l'article

Au Canada, les ministres des Ressources naturelles et de l’Agence de développement économique ont annoncé avoir débloqué 2,2 millions de dollars pour un projet d’écotechnologie à Dolbeau-Mistassini, au Québec.

Les financements proviennent du Fonds de technologies du DDMC de Technologies du développement durable Canada (TDDC). Ils auront pour objectifs d’aider la société Sysgaz à mettre au point une technologie pour valoriser le gaz méthane des sites d’enfouissement et en faire du gaz naturel liquéfié renouvelable (GNL-R).

Sysgaz inc. a conçu une solution intégrée qui réunit dans une même usine trois technologies brevetées – un système innovateur de captage et de mesure des biogaz, un système de raffinage des biogaz et un système cryogénique compact à haut rendement énergétique – afin de produire du GNL-R.

Il s’agit d’un projet important pour le secteur industriel et celui des transports, car le carburant renouvelable qui sera produit pourra alimenter des équipements non routiers et des camions lourds. L’utilisation de GNL-R au lieu de diesel permettrait de réduire de 90 % les émissions de gaz à effet de serre, ce qui contribuerait à un environnement plus sain et plus durable.

"Notre gouvernement fait du Canada un chef de file mondial des écotechnologies en soutenant des projets innovateurs qui visent à rendre notre production et notre utilisation d’énergie plus propres et plus efficaces. Le projet annoncé aujourd’hui témoigne éloquemment de la volonté de notre gouvernement de protéger l’environnement tout en stimulant l’économie" a déclaré Denis Lebel, Ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Canada : une nouvelle technologie pour assainir les transports

"Le projet annoncé est un bel exemple de l’esprit d’innovation et d’entreprise en matière d’écotechnologies qui caractérise le portefeuille de TDDC. En soutenant ces technologies novatrices, TDDC investit dans l’efficacité et la performance environnementale, ce qui contribue à un environnement plus sain. Notre fondation se fera un plaisir d’aider Sysgaz à transformer ses idées en produits commercialisables" a ajouté Jane Pagel, Présidente-directrice générale intérimaire, Technologies du développement durable Canada (TDDC)

Enfin, pour Charles Tremblay, Président de Sysgaz, "Nous sommes très fiers de bénéficier du soutien de TDDC, qui administre à notre avis le fonds d’écotechnologies le plus important au Canada. Grâce à ces 2,2 millions de dollars, Sysgaz pourra faire la démonstration de sa nouvelle solution intégrée pour produire du gaz naturel liquéfié renouvelable à partir de gaz méthane provenant de multiples sources. Ce projet contribuera notablement à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur industriel et les transports."

** Le Fonds de technologies du DDMC de TDDC a financé 285 projets grâce à l’enveloppe de 740 millions de dollars allouée par le gouvernement fédéral. La demande mondiale d’énergie devrait augmenter d’environ un tiers au cours des 25 prochaines années.

Le Fonds de technologies du DDMC appuie des projets qui s’attaquent aux problèmes des changements climatiques, de la qualité de l’air, de l’eau et du sol, en fournissant aux grandes industries canadiennes des solutions qui augmentent l’efficacité et améliorent la responsabilité environnementale.

Dans son budget de 2013, le gouvernement du Canada a affecté à TDDC 325 millions de dollars additionnels étalés sur huit ans pour continuer à soutenir le développement et la démonstration de nouvelles écotechnologies qui accroissent l’efficacité des entreprises et contribuent à un développement économique durable.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz