Cellules photovoltaïques : Nano et Plasma

Le secteur photovoltaïque est en plein boom (taux de croissance annuel de 30%). Pour rester compétitives, les entreprises doivent recourir à des procédés de fabrication moins chers et plus efficaces.

C’est dans cette optique que les chercheurs de la société Fraunhofer se penchent sur le potentiel que représentent les nanotechnologies.

Nombreuses sont les étapes pour la production des cellules classiques en silicium : après découpage des blocs de silicium en barreaux rectangulaires, ces derniers sont structurés, dopés, recouverts et dotés de contacts électriques.

"Les technologies de couches minces nanostructurées, associées à des procédés plasma particuliers ouvrent un large champ de nouvelles possibilités pour la texturisation et le revêtement des couches à l’échelle nanométrique" a expliqué le Professeur Eckhart Beyer, directeur de l’institut Fraunhofer IWS pour les matériaux et les technologies à faisceaux de Dresde.

"La technologie des plasmas nous permet de combiner plusieurs étapes de fabrication, rendant ainsi le processus global plus efficace". Alors que les revêtements classiques sont, à l’heure actuelle, appliqués sous vide ce qui implique des installations relativement coûteuses, les chercheurs de l’IWS développent des plasmas pouvant exister à pression atmosphérique et donc particulièrement adaptés à la fabrication de cellules photovoltaïques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cellules photovoltaïques : Nano et Plasma"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Claude
Invité

des blocs de silicium en carreaux ( barreaux ? ) rectangulaires .

pinch
Invité

“Designons ensemble le monde nano de demain…”

wpDiscuz