Chiffre d’affaires en fort recul pour Vergnet à 20,7 ME

Vergnet a réalisé un chiffre d’affaires de 20,7 M€ au cours de l’exercice 2008, en recul de 12,7 M€ par rapport à 2007.

Ces chiffres s’expliquent par la faible activité du pôle Eolien qui a connu une année de transition, marquée par deux événements majeurs pour l’avenir du Groupe. Le lancement de la nouvelle éolienne de 1 MW d’une part et la signature d’un contrat de 210 M€ en Ethiopie d’autre part. Le pôle Eau-Solaire progresse, quant à lui, de 28,1%.

Chiffre d'affaires en fort recul pour Vergnet : 20,7 ME


Pôle Eolien :
L’exercice 2008 a été en partie consacré au lancement de la GEV HP de 1 MW qui va dorénavant permettre à Vergnet d’équiper et d’installer des fermes éoliennes de plusieurs dizaines de mégawatts. Vergnet a signé en octobre 2008 un contrat majeur avec la compagnie nationale éthiopienne d’électricité EEPCo, portant sur la livraison de 120 GEV HP en trois ans, de 2009 à 2011.

Selon la société "l’effet de gamme lié au lancement de la GEV HP de 1 MW a provoqué un certain attentisme des clients vis-à-vis de la GEV MP de 275 kW, sans toutefois remettre en cause le potentiel de cette gamme à moyen terme ; le contrat éthiopien a nécessité le report sur 2009 de ventes qui étaient prévues fin 2008 ; et les négociations avec le Federal Ministry of Energy du Nigeria portant sur 37 éoliennes de moyenne puissance n’ont pu aboutir en 2008".

Pôle Eau-Solaire : Lancée fin 2007 en complément de l’activité Eau, Photalia, filiale du Groupe Vergnet, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,4 M€. Au total, le pôle Eau-Solaire progresse sur l’exercice de 28,1% avec un chiffre d’affaires de 12,3 M€.

Perspectives 2009 :

Vergnet se dit optimiste pour l’exercice 2009 qui se présente comme l’année du changement de dimension du Groupe. Le contrat remporté en Ethiopie constitue une première étape dans le processus de montée en puissance de la GEV HP. Les négociations avec le Nigeria portant sur un projet de 37 GEV MP se poursuivent. L’offre de Vergnet a été soumise à un second bureau d’études en début d’année ce qui devrait permettre de finaliser prochainement les discussions en cours.

En janvier dernier, l’Italie a voté un tarif de rachat de l’énergie éolienne pour les installations de puissance inférieure à 200 kW de 300 €/MWh (vs 83 € en France), manifestant ainsi sa volonté de promouvoir « l’éolien de proximité ». Vergnet a décidé de préempter ce nouveau marché, en signant un partenariat exclusif avec un distributeur italien. Ce marché, lancé en 2009, pourrait à terme se dupliquer dans d’autres pays tels que l’Ecosse ou la Lituanie qui s’inscrivent dans la même démarche que l’Italie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz