COP 15: 3,5 Mds de financement contre la déforestation

L’Australie, les Etats Unis d’Amérique, la France, le Japon, la Norvège et le Royaume-Uni se sont accordés jeudi pour s’engager collectivement à Copenhague pour dédier un total de 3,5 milliards de dollars d’investissement public initial afin de ralentir, cesser et renverser la déforestation dans les pays en développement.

La déclaration conjointe se poursuit ainsi :

« Les actions de réduction des émissions liées aux forêts peuvent aider à stabiliser notre climat, à soutenir les modes de vies des communautés dépendantes des forêts, à permettre la conservation de la biodiversité et à promouvoir le développement économique.

Dans le cadre d’un accord complet et ambitieux, nous reconnaissons le rôle significatif du financement public international pour soutenir les efforts des pays en développement pour ralentir, stopper puis renverser la déforestation. C’est dans cet esprit que nous allouons collectivement près de 3,5 milliards de dollars américains du financement précoce du climat pour ‘REDD+’ sur la période 2010-2012.

Nous considérons cela comme un investissement initial dans les pays en développement qui proposent des plans REDD+ ambitieux et qui réalisent des réductions d’émissions avec leurs forêts selon leurs capacités. Nous nous engageons collectivement à amplifier notre financement par la suite en fonction des opportunités et des résultats obtenus. Nous invitons les autres donateurs à se joindre à nous dans cet effort pour faire de REDD+ une réalité. »

Montants en millions de dollars américains sur la période de 3 ans :

  • Australie : 120 millions USD
  • Etats Unis : 1 milliard USD
  • France : 375 millions USD
  • Grande-Bretagne : 480 millions USD
  • Japon : 500 millions USD
  • Norvège : 1 milliard USD

TOTAL : 3,475 milliards USD

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "COP 15: 3,5 Mds de financement contre la déforestation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

une bonne nouvelle de Copenhague et sur un sujet Majeur. Qu’importe que le bla bla d’accompagnement mette en exergue le rôle dans le climat (non négligeable par ailleurs, et bien anthropique celui là), car les autres éléments sont cités, biodiversité, promotion du développement local. Noter l’action pionnière d’Air France à madagascar dans le même domaine, lancée bien avant Copenhague et gérée sur place par le WWF local

1000 mille
Invité

 enfants puissent encore chanter :   “promenons-nous dans les bois,  voir si le loup n’y est pas…”

wpDiscuz