Deinove : du bioéthanol 2G dans un fermenteur de 300 litres

La société de biotechnologie industrielle Deinove a indiqué la semaine dernière avoir réussi à produire de l’éthanol 2G avec de très bonnes performances en fermenteur de 300 litres.

Les essais ont été menés au VTT, partenaire de longue date de Deinove, qui dispose des infrastructures nécessaires pour réaliser et évaluer ce type d’opération pilote. La matière première utilisée est un mélange de glucose (sucre à 6 atomes de carbone – C6) et de xylose (C5), les principaux composants obtenus par hydrolyse de la biomasse non alimentaire utilisée dans la production de biocarburants 2G.

La fermentation bactérienne de ces sucres 2G par la souche optimisée DEINOL a permis de produire de l’éthanol à un niveau de 7,3% v/v[2]. Cette performance est parfaitement en ligne avec celles obtenues par les équipes de Deinove à l’échelle du laboratoire dans des fermenteurs de 20 litres.

"Nous sommes très satisfaits de ces résultats" déclare Jean-Paul LEONETTI, Directeur R&D de Deinove. "La collaboration constante entre nos équipes de R&D et celles du VTT a permis de lever les limitations liées à  une configuration différente de fermenteur et une adaptation nécessaire du procédé, et c’est une grande avancée. Dans cette industrie, la mise à l’échelle est une réelle mise à l’épreuve, je félicite nos équipes pour ce nouveau succès."

"Il s’agit d’un grand pas vers l’industrialisation du procédé DEINOL et un résultat qui confirme aussi le potentiel de plateforme industrialisable de la bactérie Déinocoque. A l’aube de la COP21, une biotech française démontre encore une fois que l’éthanol de seconde génération est une réalité et peut véritablement contribuer à la lutte contre le changement climatique", ajoute Emmanuel PETIOT, Directeur Général. "A partir de ces résultats, nous allons travailler avec nos partenaires aux étapes suivantes : démonstrateur à l’échelle du m3 et pilotes industriels. Nous sommes confiants dans notre capacité à délivrer une solution technologiquement et économiquement compétitive d’ici à 2018."

** Deinove développe des procédés innovants de production de biocarburants et composés biosourcés à partir de biomasse non alimentaire avec ses bactéries Déinocoques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Deinove : du bioéthanol 2G dans un fermenteur de 300 litres"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

le communiqué a réussi à placer le mot “COP21”, il a donc le droit de revenir en deuxième semaine.

wpDiscuz