Deux co-repreneurs pour la branche T&D d’Areva ?

Schneider Electric et Alstom envisagent de déposer une offre d’achat commune pour la reprise d’Areva Transmission et Distribution (T&D), récemment mise en vente par sa maison-mère.

Alstom et Schneider Electric créeraient dans ce but une structure commune qui proposerait l’acquisition d’Areva T&D et, si cette offre est retenue, transférerait ultérieurement à Alstom les activités liées à la transmission et à Schneider Electric les activités liées à la distribution. Un tel transfert d’activités n’aurait pas de conséquence sociale.

Cette offre optimisera les contributions stratégiques, industrielles et commerciales que peuvent apporter Alstom et Schneider Electric à chacun des deux pôles de T&D et elle maximisera la valorisation de l’entreprise. Cette offre serait donc plus attractive pour le vendeur.

La partie Transmission (T) d’Areva T&D
, qui couvre les activités du domaine de la haute tension, est très proche du métier d’Alstom dans la génération d’électricité. Alstom lui apporterait son expertise en termes de connaissance des réseaux et des automatismes, sa maitrise des grands projets, et le plein bénéfice de son réseau commercial mondial, plus particulièrement axé sur les opérateurs d’énergie, premier marché des activités de haute tension.

La partie Distribution (D) d’Areva T&D
, qui concerne la moyenne tension, est un domaine dans lequel Schneider Electric est très actif et souhaite se renforcer. Schneider Electric apporterait à Areva T&D des forces techniques et opérationnelles considérables en matière d’automatismes et de moyenne tension, son réseau commercial mondial, et un accès complémentaire aux marchés Industrie, Bâtiment et Infrastructures, marchés majeurs des activités de moyenne tension.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz