Deux nouveaux projets dans l’éolien en Roumanie

General Electric a annoncé hier qu’il allait fournir 14 éoliennes de 2,5 mégawatts (MW) au constructeur de parcs éoliens Monsson Alma, permettant ainsi à la Roumanie d’ajouter 35 MW de capacité éolienne à son réseau électrique.

Cette accord porte sur deux projets bien distincts. Le premier projet "Silistea 1", concerne 10 éoliennes (2,5 MW) détenues par SC Romconstruct Top, tandis que le second "Mireasa 2", appartient à SC Eco Power Wind.

La Roumanie a récemment renforcé sa législation sur l’énergie renouvelable, en prolongeant la durée de validité des certificats verts pour des projets liés aux énergies renouvelables de 2015 à 2017 et en améliorant les autres incitations financières en faveur des constructeurs spécialisés en énergie éolienne.

« Grâce à sa législation progressiste, le gouvernement est en train de créer l’un des environnements les plus favorables d’Europe pour les constructeurs en énergies renouvelables et encourage les investissements futurs dans le secteur éolien », a déclaré Andrei Muntmark, Directeur Commercial de Monsson Invest Group.

Les deux projets sont situés à environ 20 kilomètres du parc éolien de Fantanele utilisant également la technologie GE. Une fois achevé, il deviendra le plus grand parc éolien terrestre d’Europe. Monsson Alma a été à l’origine du projet Fantanele, qui a ensuite été acheté par CEZ Romania, un fournisseur d’électricité majeur dans la région.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz