Eco-quartier Ginko : mix biomasse solide et liquide

Ginko, l’éco-quartier du lac de Bordeaux va accueillir un réseau de chaleur dont la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance pendant 18 ans seront assurés par Cofely (filiale de GDF Suez), et Bouygues Immobilier.

Cofely qui a investi 6,6 millions d’euros dans l’opération, s’est aussi engagée à produire l’intégralité de sa chaleur à partir d’énergies renouvelables. Pour ce faire, il aura recours non seulement au combustible bois-énergie mais également à de l’huile végétale. Les besoins annuels en combustibles pour les 2 200 logements et les locaux publics (écoles, collège, gymnase) sont estimés à 4500 tonnes de bois et 500 m3 d’huile végétale, produits localement. La distribution sera assurée par un réseau urbain de 5,2 km.

Le recours à des énergies renouvelables pour la totalité des besoins de chaleur permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 3 500 tonnes de CO2 par an soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 300 véhicules par rapport à une énergie fossile.

Par ailleurs, Cofely mettra également à disposition du pôle commercial Ginko et des bureaux une boucle d’eau tempérée (entre 20°C et 35°C) pour assurer leur rafraîchissement. Ce procédé repose sur l’échange et la récupération d’énergie produite à partir de pompes à chaleur. Cette technique permettra de favoriser le bilan environnemental et économique de l’éco-quartier.

Pour Bouygues Immobilier, ce réseau de chaleur est un des éléments clés de Ginko, l’éco-quartier du lac de Bordeaux qui a remporté le prix de la sobriété énergétique et des énergies renouvelables décerné par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer lors de la première conférence nationale de la ville durable.

Les travaux des installations de production énergétiques démarreront en janvier 2011 pour un début d’exploitation en juin 2012.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Eco-quartier Ginko : mix biomasse solide et liquide"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Manu bucki
Invité

Bonjour, Pour aller plus loin dans la compréhension des quartiers durables, je vous invite à découvrir ce blog:  Bonne lecture!

Allez les verts
Invité

4500 tonnes de bois et 500 m3 d’huile végétale par an et en plus à Bordeaux qui n’est pas le ch’Nord, c’est élevé même rapporté au nombre d’habitants ! Il y a des gros progrès à faire dans l’isolation, l’efficacité énergétique, la récupératieon de chaleur(s), on fait mieux comme bilan d”éco” quartiers ! Voir en Suède, Allemagne, GB, Autriche etc.

Kerfelin
Invité

A ma connaissance un forage profond a été exécuté avec succès dans les années 80 dans ce quartier du Lac. Il n’a jamais été utilsé. En terme d’émission de CO2 et nuisances il n’y a pas photo par rapport au bois et surtout de l’huile végétale.

wpDiscuz