EDF EN : le plus grand parc éolien terrestre d’Europe

EDF Energies Nouvelles met en service au Portugal la dernière tranche du parc éolien de Ventominho, qui est présenté comme la plus grande centrale éolienne terrestre d’Europe.

Avec une capacité totale de 240 MW connectée au réseau en un seul point, la centrale est désormais intégralement opérationnelle, nous apprend le groupe par voie de communiqué.

Situé au nord-ouest du Portugal, à la frontière espagnole, le projet Ventominho compte 120 éoliennes (240 MW) dont les dernières viennent d’entrer en service. Les turbines de 2 MW de capacité unitaire ont été fournies par le fabricant allemand Enercon.

Cette centrale de très grande envergure est composée d’un ensemble de cinq sous-parcs éoliens connectés entre eux, répartis sur 30km, avec un point unique de connexion au réseau électrique.

Le projet est conjointement détenu à 85% et à parts égales par EDF EN Portugal, filiale d’EDF Energies Nouvelles et par Eolverde, filiale d’Endesa.

« Nous sommes très heureux de compter parmi nos réalisations le plus grand parc éolien européen, emblématique de notre savoir-faire. Il témoigne aussi de notre engagement et de nos prises de positions précoces sur le marché portugais grâce à une équipe locale de grande qualité. » a commenté David Corchia, Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles.

Figurant parmi les cinq premiers opérateurs éoliens du Portugal, le Groupe a réalisé dans ce pays 453,8 MW bruts dont 240,9 MW nets, et achève la construction de 112 MW (parc d’Arada, détenu à 100% par le groupe dont 50 MW déjà en service).

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "EDF EN : le plus grand parc éolien terrestre d’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité

Et encore un investissement francais ds. l’eolien   , et  quel investissement ! …Pourquoi donc s’echineraient-ils en metropole qd. ils peuvent faire si bien et si interessant ( et certainement + rentable …. ) ailleurs ?  Bon vent a ts. leurs projets ” EN ” sur tte. la surface  du Globe ! …

gp
Invité
sûr que ca fait plaisir à voir toute cette énergie au bénéfice de l’électricité “CO2 free”… après tout, faut bien reconnaitre qu’il y a urgence à agir dans bien des pays avant la France, qui reste excédentaire en électricité, qui plus est déjà faiblement carbonée (…)on peut d’ailleurs s’interroger sur la pertinence du récent plan borloo en faveur des centrales solaires : dans le Sud de la France oui à la rigueur, mais 30 hectare de PV en Bretagne alors qu’il reste encore de nb site éolien à équiper, ca pose question en matière d’éfficacité et de contribution à réduire… Lire plus »
Momo
Invité
Le pragmatisme que vs. semblez developper ds. ( la 1ere partie ) du texte ci-dessus fait plaisir a lire ! …. Mais il est vraiment tres tres difficile a parler ” negawats ” en dehors de l’Europe de l’Ouest et des USA- Canada , croyez-moi ! …. Partout ailleurs c’est impossible …. et la decroissance , pour eux , n’est que la meme chose que ” recession ” ! … Et la crise actuelle va laisser un gout tres amer a tous ceux qui n’arriveront pas ( ou plus , ou pas assez vite ) a un petit peu  + de… Lire plus »
lietseu
Invité

Les éoliennes actuelle ne sont pas au point, se sont des géant au pied d’argile…Leurs prix d’entretiens est énorme on parle dans les millieux authorisés, de 25% du prix d’exploitation…et je ne parle pas du coût en matière éconologique !Vivement que les autres projets  sortent de leurs cartons !!!

wpDiscuz