Energies renouvelables : “livre blanc” pour les présidentiables

Dans le cadre des échéances électorales, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) veut apporter son concours à la définition de la politique énergétique française pour les prochaines années afin de contribuer à la relance durable de notre économie.

« Le Livre blanc des énergies renouvelables, des choix qui fondent notre avenir », présente ainsi la feuille de route du SER pour 2020, les projections 2030 et décline douze propositions pour agir concrètement, dès aujourd’hui, pour la création d’une filière énergétique forte, créatrice d’emplois et de richesses industrielles. Les énergies renouvelables constituent un marché mondial en forte croissance malgré la crise, les investissements dans ce domaine ayant dépassé 200 milliards de dollars en 2010.

D’après le SER, les énergies renouvelables sont indubitablement un des chemins vers la croissance, à condition que l’État et les professionnels bâtissent ensemble une stratégie pour leur développement. Avec ce Livre blanc, les acteurs des énergies renouvelables, membres du SER, veulent saisir l’opportunité de formuler des propositions pour relever les défis énergétiques, environnementaux, industriels et économiques de notre époque.

Un Livre blanc à visée politique

« Le Livre blanc des énergies renouvelables, des choix qui fondent notre avenir » est destiné aux équipes de campagne des différents candidats à la Présidence de la République, aux candidats à la députation, aux parlementaires et à tous les leaders d’opinion.

Le Livre blanc comporte deux parties : la première « Stimuler la dynamique industrielle française face aux défis de la transition énergétique » fait le point sur le développement des énergies renouvelables dans le monde ces dernières années et sur les enjeux industriels et économiques qu’elles représentent pour notre pays. La deuxième partie présente douze propositions, déclinées en 49 outils :

01. Donner un nouveau souffle à l’éolien terrestre
02. Déployer l’éolien en mer et les énergies marines
03. Reconstruire la filière photovoltaïque
04. Profiter des atouts de l’hydroélectricité
05. Amplifier l’essor de la chaleur renouvelable : biomasse, géothermie et solaire thermique
06. Placer les énergies renouvelables au cœur du bâtiment et combattre la précarité énergétique
07. Créer de nouvelles filières industrielles
08. Exploiter tous les potentiels de la biomasse énergie
09. Faciliter l’accueil des énergies renouvelables sur les réseaux électriques
10. Atteindre l’autonomie énergétique dans les îles
11. Consolider l’industrie des énergies renouvelables
12. Mettre le cap sur l’international

5 idées fortes pour un avenir durable.

"Le SER entend démontrer avec son Livre blanc à quelles conditions les énergies renouvelables peuvent à la fois participer au mix de production énergétique en préservant l’environnement et constituer le fer de lance d’une nouvelle dynamique industrielle, innovante, créatrice d’emplois et exportatrice, grâce à cinq idées fortes."

1) Les énergies renouvelables assurent une sécurité d’approvisionnement et l’indépendance énergétique de la France.

Le rayonnement solaire permet en théorie de couvrir plus de 10 000 fois la consommation totale de la planète, la mobilisation des ressources telles que le soleil, le vent, la biomasse, la chaleur de la terre, l’énergie des cours d’eau et de la mer permettraient de subvenir aux besoins de tous, tout en réduisant fortement le risque de dépendance en matière d’approvisionnement énergétique.

2) Les énergies renouvelables permettent une maîtrise à terme des prix de l’énergie.

Contrairement aux énergies fossiles, dont la raréfaction augmente les prix, l’exploitation croissante des sources d’énergies renouvelables conduit à la diminution de leur prix : la gratuité du “combustible”ou le faible coût de la biomasse donnent toute son importance à l’économie d’échelle industrielle générée par une production de marché de masse.

3) Les énergies renouvelables permettent de développer la production d’énergies décentralisées.

En recourant à ces formes d’énergies, les collectivités locales, les particuliers et les entreprises valorisent leurs territoires tout en sécurisant leur approvisionnement. En dehors des projets de grande envergure, les énergies renouvelables répondent aux enjeux de décentralisation et permettent une croissance de l’emploi au niveau local.

4) Les énergies renouvelables respectent l’environnement.

Le SER estime que plus de 20 millions de tonnes de CO2 seraient évitées en 2020 si le plan est appliqué. Un bienfait indéniable pour l’environnement et la santé.

5) Les énergies renouvelables représentent un puissant potentiel de développement pour les entreprises françaises.
Les filières renouvelables font partie des secteurs qui disposent aujourd’hui du plus fort potentiel de croissance dans le monde et la France détient une chance historique de profiter de cette tendance, grâce à son savoir-faire en la matière, à condition de maintenir les investissements de toutes les parties prenantes (État, entreprises, particuliers).

 

Télécharger le livre blanc : ICI

La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables

Le Grenelle de l’environnement a fixé un objectif pour 2020: atteindre 23% d’énergies renouvelables.

Le SER propose d’aller plus loin : porter la part des énergies renouvelables à 25 % en 2020 pour répondre aux enjeux énergétiques et industriels. Les projections pour 2030 qui prolongent les courbes entre 2012 et 2020, suggèrent que l’on pourrait atteindre une part d’énergies renouvelables d’au moins un tiers dans la consommation finale d’énergie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Energies renouvelables : “livre blanc” pour les présidentiables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
rouget
Invité

Etat, Etat, Etat que peux-tu faire pour moi ? Et si le SER pouvait nous dire ce qu’il pourrait faire pour l’Etat ?

Reivilo
Invité

Le SER est un syndicat professionnel indépendant. Son rôle n’est pas de pallier aux errements nucléocratiques de nos gouvernants mais de défendre les professionnels des énergies renouvelables en France et de favoriser leur développement. Espérons que ce livre blanc puisse y contribuer dans le cadre des prochaines élections, mais on peut déjà se féliciter que les questions d’énergie soient un sujet débattu dans cette campagne.

Nicias
Invité

Liste exaustive des adhérants du SER (Aller à “Qui sommes nous”, “Nos adhérants”). Edf (pas moins de 5 filiales), Eon, Arèva, GdF-Suez etc, bref le gratin du nucléaire et du fossile font partie du SER. Donc inutile d’opposer les uns et les autres, tant qu’on leur file des subventions, ils prennent, l’argent n’a pas de couleur.

wpDiscuz