Eolien offshore : 2 milliards de commandes pour Alstom

Alstom a confirmé le plan industriel développé pour le consortium mené par EDF Energies Nouvelles qui a remporté 3 champs de l’appel d’offres lancé par le gouvernement français pour l’installation de 3GW d’éolien offshore en France.

Avec son éolienne Haliade 150, Alstom va devenir l’unique fournisseur du consortium composé d’EDF EN, de l’énergéticien danois Dong Energy, ainsi que des développeurs Nass & Wind et WPD Offshore.

Le consortium a été retenu pour les 3 projets soumis sur les champs de Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp qui totalisent un volume d’environ 240 éoliennes. Au total, ce projet représentera pour Alstom un montant de commandes de plus de 2 milliards d’euros dont l’enregistrement s’étalera sur plusieurs années.

L’industriel français a indiqué dans un communiqué que les commandes interviendront champ par champ, à partir de 2014, après la conclusion des études de faisabilité et des études d’impact de chaque projet.

Par ailleurs, Alstom créera 1.000 emplois directs et 4.000 emplois indirects, avec l’implantation de 4 usines et un investissement de l’ordre de 100 millions d’euros dans la filière de l’éolien offshore en France.

Alstom confirme également que la mise en œuvre de ce plan industriel débutera en 2013 avec le lancement du recrutement et de l’installation des premières usines à St-Nazaire et Cherbourg, alors que le démarrage de la production est prévu en 2014. Le nombre d’emplois pérennes générés par ce projet – à travers la sous-traitance française – devrait être de l’ordre de 5.000.

Les usines d’assemblage des nacelles et de fabrication des alternateurs seront localisées à Saint-Nazaire, en bord de quai sur 14 hectares de la zone portuaire de Montoir de Bretagne. Elles emploieront 300 personnes. La production des pales, en partenariat avec LM Wind Power, ainsi que la fabrication des mâts se feront à Cherbourg, où les deux usines représenteront 500 emplois directs supplémentaires. 200 emplois additionnels viendront compléter ce dispositif au sein d’un centre d’ingénierie et de R&D Alstom dédié aux Energies Marines.

"L’annonce des résultats de l’appel d’offres permet à Alstom de confirmer son plan industriel. Ce plan constitue la première étape vers la création d’une filière industrielle française d’excellence dans l’éolien offshore et conforte Alstom dans sa stratégie de développement de l’éolien", a déclaré Patrick Kron, Président Directeur Général d’Alstom.

La production des Haliade 150 de pré-série a débuté à Saint-Nazaire dans un atelier temporaire qui produira une quarantaine d’éoliennes avant la mise en service des usines. La première éolienne Haliade 150 a été installée à terre sur le site du Carnet, près de St-Nazaire pour une série de tests en vue de sa certification. La deuxième éolienne offshore sera livrée à l’automne 2012 en Belgique pour une deuxième phase de tests en mer.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Eolien offshore : 2 milliards de commandes pour Alstom"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rice
Invité

Et bien ca y est enfin : le GGP se reconvertit dans les ENR !!!!!! Et au vu des chiffres annoncés, il ne s’agit plus seulement de greenwashing ! Dommage qu’ils aient d’abord tué toute forme de concurrence éolienne sur terre, photovoltaïque et plus récemment hydraulique. Espèrons seulement qu’ils (re)embaucheront parmi les 12000 salariés qu’ils ont contribué à mettre à la rue depuis 1,5 an.

Don
Invité

on a enfin un sourire de plaisir ….

wpDiscuz