“Familles à énergie positive” : 16.000 familles ont déjà relevé le Défi

Pas moins de 7.500 familles ont participé cette année au défi "Familles à énergie positive", soutenu par l’Ademe, établissement public du ministère, et coordonné par l’ONG Prioriterre.

Objectif : diminuer de 8 % leur consommation d’énergie par rapport à l’hiver précédent, grâce à des actions sur le chauffage, l’eau chaude, les équipements électriques…

Avec une moyenne d’économies de 15%, soit près de 13 GWh sur une année et un gain sur la facture d’environ 200 euros, l’objectif est largement atteint ! Ils étaient cette année 50% d’inscrits en plus par rapport à l’édition 2012-2013.

"Ces familles sont des pionnières et la transition énergétique passe par des citoyens véritablement acteurs de leur consommation. Je souhaite généraliser et accélérer la rénovation énergétique des logements pour que tous les Français puissent économiser de l’énergie et réduire leurs factures, et donc gagner du pouvoir d’achat tout en bénéficiant d’un confort identique, voire supérieur !", a déclaré Ségolène Royal.

Des résultats significatifs qui incitent à aller plus loin

Urbains ou ruraux, propriétaires ou locataires, les familles ont réussi leur défi. Une réussite qui incite certains à aller plus loin : un tiers des familles a investi dans des appareils de chauffage plus performants, de la régulation ou encore l’isolation et plus de la moitié des participants envisage des travaux à plus long-terme pour pérenniser les économies réalisées et, pourquoi pas, en réaliser encore davantage. Au-delà d’un intérêt économique, le défi « Familles à énergie positive » a conduit surtout à une prise de conscience qu’il est possible de réduire sa consommation d’énergie, et donc sa facture, avec quelques bonnes habitudes.

Des familles accompagnées par 110 Espaces INFO-ENERGIE (EIE)

Appareils branchés sur des multiprises éteintes la nuit, volets fermés pour conserver la chaleur, minuteur dans la douche pour économiser l’eau chaude : "c’est tout le quotidien de ces familles qui a été revu pour consommer moins sans réduire le niveau de confort."

Chaque participant a bénéficié d’un suivi attentif des conseillers des EIE : "mesures des consommations actuelles, formation, guide de bonnes pratiques… De l’avis de tous, la motivation et l’envie de se surpasser naît aussi de la possibilité de comparer ces résultats entre familles."

Depuis le lancement de l’initiative en 2008, ce sont 16.000 familles qui ont relevé le Défi.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "“Familles à énergie positive” : 16.000 familles ont déjà relevé le Défi"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eie ariege
Invité

Bonjour, Nous avons participé à notre premier défi en Ariège. La moyenne d’économie est supérieure à 250 € par famille. Seulement en pratiquant des Ecogestes Voici le lien du site Familles à Energie Positive FAEP Gilles LAUVRAY “EIE Ariège”

Pastilleverte
Invité
Les “éco gestes” comme vous dites, c’est nécessaire mais pas suffisant. Pour aller (bien) au-delà, il va falloir investir quelques (ou plus) €. Après, il faudra combiner(continuer) écogestes et (effets des) nouveaux investissements, dont l’amortissement est plus ou moins aléatoire, tout en espérant qu’il n’y aura pas trop d’hivers “rudes”. En effet, “réchauffement” climatique ou pas, rien n’empêche des périodes hivernales de grand froid plus ou moins longues dans certaines régions (lhiver sera peut être “anormalement” doux, en “moyenne” sur la France, et “bizarement” très froid quelque part en Fance, mettons en Ariège, pas de bol. PS le terme “énetgie… Lire plus »
Jfk
Invité

C’est une hausse globale des températures et un dérèglement du climat, été caniculaire et hiver polaire en perspective, mais dans tous les cas une consommation accrue d’énergie et un business gigantesque pour certaines branches industrielles à payer par le consommateur/contribuable. Un équilibre à trouver greenwashing et politique irreponsable du Medef.

wpDiscuz