Enerzine

Fermes hydroliennes pilotes : une PME française s’associe avec Siemens

Hier, à Cherbourg, la PME française UNITe et le groupe allemand Siemens ont signé un protocole d’accord dans l’objectif d’étudier une réponse commune à l’appel à manifestation d’intérêts (AMI) pour l’installation de fermes pilotes hydroliennes au large du Cotentin et du Finistère.

Dans le cadre de cet AMI, 7 zones sont prévues sur les sites du Raz-Blanchard et du Fromveur pour l’installation de fermes pilotes.

Ce partenariat avec UNITe, producteur d’énergies renouvelables, est l’aboutissement d’un travail de prospection engagé par Siemens depuis plusieurs mois en vue de constituer des partenariats industriels dans le domaine des énergies marines. Dans un premier temps, il permettra d’évaluer les conditions figurant dans le cahier des charges « AMI fermes pilotes hydroliennes » de l’Ademe.

"Siemens est un outil industriel au service de la transition énergétique en France. Notre ambition est de créer des partenariats franco-allemands qui structurent l’avenir des énergies renouvelables. Ce partenariat avec UNITe s’inscrit dans cette logique. L’expérience d’UNITe en tant qu’opérateur, sa connaissance des aspects réglementaires et son esprit pionnier sur le marché émergent de l’hydrolien, constituent des atouts majeurs afin de construire et de développer la filière des EMR en France" a commenté Andreas Goergen, Directeur du Secteur Energy de Siemens France,

"Nous avons été séduits par la qualité opérationnelle de la turbine SeaGen de Siemens qui allie innovation et réalisme d ans la maintenance. L’expérience de Siemens dans le développement des projets en énergies marines dans les îles britanniques est incontournable et donne à ce partenariat très ouvert la force d’un investissement industriel continu sur de nombreuses années , dont l’installation de fermes pilotes dans le cadre de l’AMI sera la première étape" a affirmé de son côté, Hugues Albanel, Président du Directoire d’UNITe.

Siemens développe actuellement la 2ème génération de son hydrolienne SeaGen, que le Groupe entend proposer en France. La 1ère génération SeaGen 1,2 MW, développée par Marine Current Turbines Ltd, produit depuis 2008, de l’électricité éco-compatible au large de Strangford Lough, en Irlande du Nord. Elle a fourni plus de 8 gigawatt-heures (GWh) d’électricité à ce jour et a démontré sa capacité à fournir 1 GWh en 68 jours sur le réseau.

Par ailleurs, note Siemens, SeaGen est parfaitement respectueuse de l’environnement : "installée sur un site Natura 2000, elle a fait l’objet d’une étude d’impact ainsi que d’un suivi environnemental strict. Ce suivi a été réalisé sous la direction d’un comité scientifique indépendant avec le support des équipes Siemens."

Ouest Normandie Energies Marines, en charge du développement et de la structuration de la filière EMR en Basse-Normandie, se félicite de ce partenariat, qui est une preuve de plus de l’intérêt des industriels pour les projets hydroliens dans le Raz-Blanchard, après les accords signés entre DCNS et EDF, VOITH et GDF, et entre Alstom et GDF.

Dans la continuité de ces accords, Ouest Normandie Energies Marines rappelle également qu’elle met à disposition des industriels des outils d’accompagnement dans le développement d’une filière industrielle des EMR en Basse-Normandie, via les missions opérationnelles de type « cluster » réalisées par ses 3 Comités Techniques :

– Le comité « Recherche & Innovation » crée une dynamique entre les industriels, les Etablissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche, les centres techniques et de transferts de technologie afin de faire émerger des collaborations et des projets collaboratifs entre les acteurs incontournables des EMR et les structures régionales à court, moyen et long terme ;

– Le comité « Industrie & Sous-traitance » accompagne les entreprises locales pour assurer que les retombées économiques du potentiel de la filière EMR soient maximales à court, moyen et long terme, et facilite les relations des entreprises locales sous-traitantes avec les grands donneurs d’ordres et les consortiums ;

– Le comité « Formation & Ressources Humaines » se mobilise pour répondre aux besoins de main d’œuvre des consortiums et de ses sous-traitants, tant pour la construction des usines que pour l’installation et l’exploitation des champs éoliens et hydroliens, de manière à inscrire durablement cette filière comme un secteur professionnel porteur d’emplois industriels pour les jeunes et les demandeurs d’emploi en reconversion.

« Nous nous félicitons que l’AMI sur les fermes pilotes, lancé par le Président François Hollande à Cherbourg le 30 septembre dernier, suscite l’intérêt de grands acteurs mondiaux des énergies marines renouvelables, industriels et énergéticiens. Cela conforte notre volonté de valoriser au plus vite le potentiel hydrolien bas-normand et de soutenir le développement de la filière. Le développement des projets hydroliens dans le Raz-Blanchard devra s’inscrire dans une stratégie de création de valeur pour notre territoire. Pour ce faire, nous encourageons les coopérations entre les grands industriels et nos compétences locales : acteurs de la formation, de la recherche, et tissu d’entreprises régionales. Ceci afin de maximiser les retombées économiques de cette nouvelle activité pour le territoire bas-normand. Avec le Raz-Blanchard, 1er potentiel hydrolien en Europe, le port de Cherbourg, dont les capacités naturelles sont remarquables, et qui bénéficie par ailleurs d’investissements à hauteur de 100 M€ pour le développement des EMR, et l’ensemble des acteurs locaux mobilisables, nous réunissons en Basse-Normandie tous les atouts permettant aux grands industriels de développer leurs projets hydroliens avec succès » déclarent Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie ; Jean-François Le Grand, Président du Conseil général de la Manche et André Rouxel, Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg.



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Fermes hydroliennes pilotes : une PME française s’associe avec Siemens"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Très Bonne nouvelle quant à cette candidature à l4AMI avec SeaGen ! Je la suis depuis qqs années, depuis son séjour et tests à l’EMEC, à l’époque de MCT (dont EDF était un moment le 1er actionnaire, via EDF Energy!!), puis depuis sa mise en prod. sur le réseau au printemps 2008 !! Concept intéressant, voire génial, bi-turbine, extractible de l’eau pour maintenance,….REX met en confiance ! OK pour cette mise en piste ! Au niveau Synergies, je voudrais en rajouter une: Solution de Financement-Partcicipatif-Coillectivités_et_Citoyens, avec Energie Partagée !! (voir site web) Voilà qui serait une bonne ouverture dans le… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité
    Très Bonne nouvelle quant à cette candidature à l4AMI avec SeaGen ! Je la suis depuis qqs années, depuis son séjour et tests à l’EMEC, à l’époque de MCT (dont EDF était un moment le 1er actionnaire, via EDF Energy!!), puis depuis sa mise en prod. sur le réseau au printemps 2008 !! Concept intéressant, voire génial, bi-turbine, extractible de l’eau pour maintenance,….REX met en confiance ! OK pour cette mise en piste ! Au niveau Synergies, je voudrais en rajouter une: Solution de Financement-Partcicipatif-Coillectivités_et_Citoyens, avec Energie Partagée !! (voir site web) Voilà qui serait une bonne ouverture dans le… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité

    voir post précédent ! A+ Salutations Guydegif(91)

    wpDiscuz