Gaz : Enfin la compétition arrive ?

Sachez que GDF Suez vient d’annoncer publiquement qu’il avait renégocié tous ses contrats d’approvisionnement à la baisse, y compris celui de Gazprom. Que ne l’avait il fait plus tôt, il y a 6 mois, par exemple ! S’il l’avait fait nous aurions fait l’économie de l’augmentation de prix. Il est vrai qu’il faut les comprendre. Dans un monde de prix de monopole, pourquoi voulez vous que GDF Suez, il se décarcasse ? Ce sont les joies de la non concurrence. Enfin, après cette renégociation réussie, nous pouvons avoir l’espoir qu’au premier janvier prochain, ou peut être même au premier juin, la CRE, Commission de Régulation de l’Energie et l’Etat imposera une baisse de prix cette fois à GDF Suez. On peut rêver…

Dans le secteur privé, où les prix sont libres à la négociation,un gigantesque appel d’offre va être lancé pour la fourniture de ses besoins en gaz, par le Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Ile de France, le Sigelf. Le volume se monte sur l’équivalent de l’électricité pour produire 1,6 Terawattheures par an, divisés en 8 lots, pour alimenter les services publics,Offices publics et communaux, hôpitaux,collèges, mairies, prisons etc de 265 collectivités publiques. L’appel d’offre est ouvert à tous les acteurs du secteur, GDF Suez mais également EDF, Total, Gazprom etv même les opérateurs altenatifs dont Direct Energie, Altergaz etc.

Gazprom qui avait déclaré son intérêt à devenir un fournisseur jusqu’au consommateur final et plus seulement jusqu’au distributeur local a obtenu depuis l’appel d’offre précédent une licence permettant d’alimenter des clients assurant des missions d’intérêt général, c’est à dire les distributeurs, mais pas encore jusqu’au client final ! Altergaz,lui, qui appartient au pétrolier italien ENI, a par contre une licence pour vente aux particuliers et possède 130 000 Clients.

Lors de l’appel d’offre précédent, en 2010, c’est EDF qui avait remporté le marché avec deux lots (de consolation ?) pour Poweo et Total. Par contre les prix obtenus avaient été inférieur de 40% aux tarifs réglementés. C’est dire, s’il y a de la marge à gratter.

Résultat des courses dans le courant du mois de mai. A suivre donc en espérant qu’un jour le consommateur moyen sera autorisé à bénéficier de telles offres…!

[ Archive ] – Cet article a été écrit par CaDerange

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz