GDF-Suez prend 60% de champs gaziers à Santos

Santos et GDF-Suez ont annoncé aujourd’hui un partenariat important portant sur un projet de terminal GNL dans le bassin de Bonaparte en Australie.

Le projet, dénommé Bonaparte LNG, permettra de mettre en commun les atouts et les intérêts des deux compagnies sur l’ensemble de la chaîne, des ressources des champs gaziers aux activités en aval, en passant par la construction des infrastructures. GDF-Suez et Santos formeront une joint-venture à hauteur de 60% et 40%, dirigée par GDF-Suez, pour développer et opérer une unité flottante de liquéfaction de gaz d’une capacité prévisionnelle de 2 mtpa de GNL et pour commercialiser la production totale de GNL vers les marchés de la région Asie-Pacifique.

Dans le cadre de ce projet, Santos vend 60% de sa participation dans les champs gaziers offshore de Petrel, Tern et Frigate(2) à GDF-Suez, qui en deviendra opérateur en 2011. Ces champs sont situés dans le bassin de Bonaparte, en mer de Timor, l’une des principales régions gazières de l’Australie qui fait l’objet de nombreux projets GNL.

Pour Santos, la transaction s’élève à un total de 370 millions de dollars US.

GDF-Suez prend 60% de champs gaziers à Santos

Grâce à ce projet, GDF-Suez entre pour la première fois en exploration-production en Australie. Les champs acquis représentent un potentiel de croissance significatif, offrant la possibilité pour le Groupe d’augmenter ses ressources d’environ 20%. Bonaparte LNG permettra également à GDF-Suez d’élargir son portefeuille d’approvisionnement en GNL (Amérique Latine, Europe, Afrique et Moyen-Orient) à la zone Asie-Pacifique.

Gérard Mestrallet, PDG de GDF-Suez, a déclaré pour sa part : "Nous nous félicitons de ce partenariat avec Santos qui va nous permettre d’accélérer le développement de nos activités GNL grâce à ces champs de grande qualité. Ce projet GNL et le développement du bassin de Bonaparte sont une priorité majeure pour GDF-Suez afin d’étendre notre présence au marché asiatique et d’offrir à nos clients une véritable plate-forme de commercialisation internationale pour toutes les activités GNL. GDF-Suez va ainsi consolider sa position de leader mondial du GNL présent sur l’ensemble de la chaîne gazière, de premier importateur de GNL en Europe et de troisième importateur à l’échelle mondiale. Par ailleurs, grâce à cette transaction, le Groupe continue d’accroître son activité en exploration-production et augmentera ses ressources à long terme."

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz