GE : Des turbines à gaz pour la croissance algérienne

Un nouveau programme pour la construction d’une centrale électrique équipée de turbines à gaz  va aider à répondre à la demande en énergie en croissance rapide de l’Est de l’Algérie. GE Energy est chargé de sa mise en service, prévue fin 2011.

La compagnie d’électricité algérienne Shariket Karhaba Koudiet Eddraouch Spa (SKD), filiale de Sonelgaz et Sonatrach a attribué un contrat à GE Energy et à son partenaire de consortium, l’entreprise espagnole Iberdrola Ingeniería y Construcción, pour la construction de la centrale électrique de Koudiet Eddraouch dans la province d’El-Taref, à 700 km à l’Est d’Alger.

Le contrat de GE Energy est évalué à 635 millions € (près d’un milliard US$), auquel s’ajoute un accord contractuel de service (Contractual Services Agreement) en cours de signature qui assurera la maintenance de l’installation et la fourniture des pièces pendant vingt ans.

La nouvelle installation devrait produire une puissance de 1 200 mégawatts, ce qui augmenterait la capacité actuelle installée de génération d’électricité en Algérie d’environ 18%. Le projet, qui sera l’une des plus grandes centrales à cycle combiné de la région, aidera à répondre à la demande en électricité de l’Algérie, qui connaît une croissance de plus de 7% par an. 

GE Energy nous apprend qu’il totalise près de 70% des turbines à gaz en service en Algérie.

Sonelgaz Production d’Electricite (SPE), Kahrama SpA et Shariket Kahraba Skikda (SKS) produisent plus de 7 900 mégawatts d’électricité. Selon le Ministère de l’Energie et des Mines, les besoins en électricité de l’Algérie atteindront 14 000 mégawatts en 2010, tandis que l’économie du pays continue de se développer.

L’équipement fourni par GE Energy  pour le projet de Koudiet Eddraouch sera fabriqué dans les installations GE Energy de Belfort, en France. Auparavant, GE Energy a apporté sa technologie de classe F à la centrale de 1 227 mégawatts de Hadjret En-Nouss et à celle de 800 mégawatts de Skikda en Algérie.

La flotte installée de turbines à gaz de classe F de GE Energy a dépassé les 23 millions d’heures d’exploitation commerciale dans le monde.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "GE : Des turbines à gaz pour la croissance algérienne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Amar2
Invité

Me :        J’ai l’honneur de venir très respectivement solliciter notre haute bien vaillance de bien vouloir accepté ma demande, citée en objet concernent une demande d’emploi.       Je vous tenez compte, que je suis titulaire d’un ingénieur en automatique obtenu en juin 2009 a l’université de Badji  Mokhtar –Annaba.       En attendant une réponse que j’espère qu’elle soit favorable à ma demande.      Je veux prix d’agréer monsieur le directeur à l’expression de mes plus respectueuse                                          salutation.   

Kayouche.sofian
Invité

Je viens par la présente solliciter de votre haut bienveillance un emploi au  sein de votre entreprise       Je vous informe que j’ai suivi des études universitaires à bab ezzouar   sanctionne par un diplôme d’ingénieur d’état en électronique option control.                                  Dans l’attente d’une suite favorable.                Veuillez agréer monsieur le directeur a mon profond respect

wpDiscuz