Enerzine

GrDF/CAPEB : accord entre bâtiment et réseau gazier

Partagez l'article

Vendredi, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et le gestionnaire de réseau gazier GrDF ont signé une convention de partenariat en faveur de la promotion du gaz naturel et d’actions de développement du réseau.

Autres objectifs du partenariat : promouvoir et assurer la qualité et la sécurité des installations intérieures, sensibiliser les installateurs, et déployer ensemble de nouveaux services liés au raccordement.

Les deux acteurs se sont également entendus pour mener des réflexions communes et faire part d’initiatives réciproques développées dans le contexte du Grenelle Environnement : amélioration de la performance énergétique du bâtiment, alliance du gaz naturel avec l’éco-construction, etc.

« Avec le Grenelle de l’environnement, faire des économies d’énergies est devenu un enjeu majeur dans le bâtiment. Il est essentiel que les artisans aient toutes les cartes en main pour pouvoir conseiller leurs clients sur les solutions de chauffage les mieux adaptées et les plus économes. C’est l’idée que nous portons avec la démarche ECO Artisan, et c’est la volonté qui sous-tend la signature de cette convention » explique Jean Lardin, Président de la CAPEB.

Pour la CAPEB, cet accord vise à favoriser l’échange local entre les représentants du distributeur et les représentants des artisans du bâtiment afin de mettre en oeuvre des actions spécifiques (réunions d’information, extensions de réseau, procédures de simplification du raccordement, etc.). Selon les termes de l’accord, les installateurs et plombiers-chauffagistes bénéficieront de l’expérience et des compétences de GrDF et disposeront à terme d’une meilleure information sur les procédures de raccordement des installations au réseau gaz naturel.

« En tant qu’acteur de la filière gaz naturel, l’UNA Couverture Plomberie Chauffage est déjà un partenaire naturel de GrDF. Inscrire cette collaboration dans la durée est une très bonne chose, car favoriser les synergies entre les différents acteurs va toujours dans le sens d’une meilleure qualité de service et de conseil apportés aux clients et d’une sécurisation accrue des installations. » souligne pour sa part Jean-Marie Carton, Vice-président de la CAPEB et Président de l’UNA Couverture Plomberie Chauffage.

Filiale de GDF SUEZ responsable de la construction, de l’exploitation, de la surveillance et de la modernisation du réseau de distribution du gaz naturel, GrDF pourra via la CAPEB se reposer sur les installateurs détenteurs de l’appellation PG (« professionnels du gaz ») pour porter certaines de ses offres et les faire évoluer.

«Les activités de GrDF sont étroitement liées à celles des entreprises du bâtiment dont nous partageons les préoccupations en matière de sécurité des installations et d’optimisation énergétique. Compte tenu des enjeux qui s’ouvrent dans le domaine de la rénovation énergétique et de l’aménagement durable, nous avons décidé ensemble de renforcer cette collaboration de longue date afin de tirer parti des complémentarités de nos activités » confie Laurence HEZARD, Directeur Général de GrDF.

Le réseau gaz naturel représente aujourd’hui 186 000 km de canalisations desservant 9 200 communes raccordées et couvrant 77 % de la population française. Un comité de pilotage réunissant des représentants des deux parties se rencontrera à échéance régulière pour établir un bilan qualitatif et quantitatif du partenariat. 


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "GrDF/CAPEB : accord entre bâtiment et réseau gazier"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    pasnaif
    Invité
    10 ans après le pic du pétrole – faisant exploser le prix du baril – donc par ricochet celui du gaz, on va se payer le pic du gaz. Pourquoi le Grenelle ne stoppe pas cela? C’est leur boulot de penser au delà de l’horizon « profitabilité (3 ans) et guider les investissement par des taxes/bonus. Il leur faudrait faire pareil avec de la biomasse; Ou à la limite, lancer des îlots d’habitation futuristes à très faible consommation d’électricité (on sait vivre avec 10 fois moins d’électricité que le gaspi actuel) et les alimenter avec du PV + éoliennes + groupe… Lire plus »
    wpDiscuz