Ile-de-France : des bus hybrides, GNV et 100% électriques

A la suite de l’adoption par le Conseil du STIF** d’un plan sans précédent de renouvellement du matériel roulant pour réduire les volumes de polluants émis par les bus, et en compléments des mesures demandées à la RATP, les opérateurs privés vont équiper une vingtaine de lignes en bus hybrides et GNV.

Une alternative au diesel dans les transports en commun

Le Conseil du STIF a décidé que, sur les 20 réseaux de proche et grande couronne les plus impactés par la pollution à l’oxyde d’azote et aux particules fines, les lignes au profil adapté seraient équipées de bus hybrides au fur et à mesure des renouvellements de matériel roulant prévus dans le cadre des programmes pluriannuels d’investissement des réseaux.

Au moins 107 bus hybrides doivent ainsi entrer en service dans les deux prochaines années.

La décision prévoit également un renouvellement des bus des réseaux de Meaux et du plateau de Saclay par des véhicules au GNV, Les dépôts de ces réseaux étant aptes à en recevoir. Les surcoûts contractuels de 12 ME (euro 2008) pour les hybrides et pour les GNV seront pris en charge par le STIF, sous forme de subventions.

Une première série de conventions passées avec les opérateurs concernant 89 véhicules hybrides et 18 véhicules GNV a été approuvée pour les 13 réseaux suivants :

Ile-de-France : un parc de bus hybrides, GNV et 100% électriques

Des bus électriques testés à la RATP

le STIF et la RATP ont lancé en 2014 une démarche conjointe pour tester des véhicules de catégorie standard tout électrique. Dans le cadre de ce partenariat, Pierre Mongin, Président de la RATP, a décidé de lancer un marché pour tester en situation réelle des véhicules standard tout électriques.

Après les premières livraisons de bus hybrides (standard et articulés), qui s’accélèreront en 2015, la filière bus électriques entame ainsi son développement en Ile-de-France, avec une
première commande de bus électriques standard.

La RATP a décidé de retenir Bluebus, société du Groupe Bolloré, comme titulaire de ce marché de bus électriques de la catégorie standard (12 mètres de long), pour un montant de 10 à 40 millions d’euros, cofinancé par le STIF et la RATP. C’est le premier marché de cette importance en Europe. Une première commande ferme de l’ordre d’une dizaine de bus pour une enveloppe de 10 ME a déjà été évoquée.

Ce bus standard électrique, le premier pour l’Ile-de-France, aura une capacité équivalente aux bus actuels et une autonomie pouvant aller jusqu’à 180 km sans recharge intermédiaire et davantage avec recharge en terminus.

Cette commande permet également de garantir un confort des voyageurs optimal : "pas de perte de capacité liée à l’encombrement des batteries (90 passagers minimum), respect des normes en matière d’accessibilité et d’information voyageurs."

** Décisions prises par la Régie et le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) le 11 décembre 2013

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Ile-de-France : des bus hybrides, GNV et 100% électriques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Grelot
Invité

Quelle autonomie en hiver avec le chauffage? Ou alors on supprime le chauffage dans les bus.

wpDiscuz