La demande de pétrole revue à la baisse

Dans son dernier rapport mensuel, l’Agence internationale de l’énergie (AEI) fait état d’une révision à la baisse de son estimation des besoins en pétrole pour 2008.
 
L’Agence internationale de l’énergie (AIE), a annoncé, le 13 janvier, que les stocks de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière aux États-Unis, d’un peu plus d’un million de barils à 301,1 millions en raison ralentissement économique dans ce pays.

Se basant sur ce ralentissement qui se répercute également au niveau mondial, l’Agence internationale de l’énergie a estimé à la baisse les besoins en pétrole dans le monde pour l’année 2008.

Début décembre 2007 l’OPEP avait, quant à elle, décidé de ne pas changer ses quotas de production. Elle craignait, en effet déjà, un fléchissement de la demande en cas de ralentissement important de l’économie américaine.

L’OPEP avait également annoncé une réunion, convoquée à Vienne le 1er février, deux mois avant le sommet initialement prévu fin mars, afin d’évaluer la situation du marché.

[ Article paru sur le site Fenêtre sur l’Europe, sous licence Creative Commons]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La demande de pétrole revue à la baisse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Pour autant, faut rester alerte et perspicace dans les recherches des autres pistes, substitus Biomasses, agro-carburants de 2ème génération, EnR: solaire, éolien, biomasse, géothermie, hydro,… Ne pas se laisser endormir par l’illusion qu’il en reste donc un peu plus à encore consommer…donc on est safe ! B……t ! A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz